mardi 17 septembre 2019 01:30:37

Football, Ligue 1 (17e journée) : USMA 0 – USMH 1 : La fougue harrachie fait plier le vedettariat usmiste

Grosse surprise que celle qui a suivi la victoire de l’USMH samedi après-midi, face au leader l’USMA, qui pourtant était considérée dans ce derby attendu comme l’équipe qui recevait.

PUBLIE LE : 28-01-2012 | 23:00
D.R

Grosse surprise que celle qui a suivi la victoire de l’USMH samedi après-midi, face au leader l’USMA, qui pourtant était considérée dans ce derby attendu comme l’équipe qui recevait. Alors que le onze à Boualem Charef s’est présenté très amoindri à l’occasion de cette difficile confrontation, avec les absences de Griche, Ziane-Chérif, Bounedjah et autres, les Rouge et Noir donnaient l’air, au coup d’envoi de la rencontre, qu’ils n’en feront qu’une bouchée de cette équipe harrachie. Mais il fallait compter sans cette hargne, fougue et détermination des camarades de l’excellent portier international Azzedine Doukha, qui se sont dressés comme un seul homme devant cette soi-disant ’’dream team’’ usmiste, qui n’a de dream team que le nom. Un qualificatif qui ne sied guère à cette équipe annoncée en grande pompe à l’intersaison, avec l’afflux des joueurs les plus prisés du championnat national, si l’on se réfère à leur médiocre et terne prestation lors de cette rencontre. Il est vrai que l’USMA, malgré toutes les critiques que nous lui adressons, demeurent leader de la Ligue 1 ; cela prouve que l’équipe dispose d’atouts certains, seulement, ses joueurs n’ont pas affiché cette volonté farouche et cette grinta sur le terrain qui leur auraient sans doute permis de réussir un meilleur résultat. Il n’est point interdit à l’USMA de perdre un match, ça arrive aux plus grands clubs du monde, seulement, c’est ce manque de combativité et de détermination des camarades de Lemouchia sur le terrain qui fait grincer des dents les inconditionnels usmistes. Face à l’USMH, les Rouge et Noir se sont certes créé quelques bonnes occasions de but, mais ils ont joué d’une manière statique et peu créative qui ne leur a pas permis d’avoir l’emprise du match d’une manière efficace. Contrairement au très prometteur défenseur axial Kahouadji et à ses équipiers qui montraient bien sur le terrain qu’ils avaient faim et qu’ils n’étaient pas du tout intimidés par l’armada usmiste. Quand on y croit, on y arrive, dit-on. Meftah et les siens doivent se montrer plus entreprenants et davantage déterminés pour être à la hauteur de leur statut d’équipe vedette. Il ne suffit pas de le dire si sur le terrain on ne le prouve pas !
Mohamed-Amine Azzouz

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions