lundi 25 mai 2020 00:41:01

Mascara : Congrès régional des moudjahidine de l’ouest algérien

M. Saïd Abadou, secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidine, a présidé, hier, à la salle Emir-Abdelkader de la ville thermale de Bouhnifia, les travaux du congrès régional des moudjahidine des wilayas de l’Ouest. 

PUBLIE LE : 26-01-2012 | 0:00
D.R

M. Saïd Abadou, secrétaire général de l’Organisation nationale des moudjahidine, a présidé, hier, à la salle Emir-Abdelkader de la ville thermale de Bouhnifia, les travaux du congrès régional des moudjahidine des wilayas de l’Ouest. Le regroupement, à l’instar des autres régions du pays, prépare le congrès national prévu pour les 14 et 18 mars de l’année en cours, un congrès placé sous le signe des défis auxquels fait face l’Algérie sur les plans interne et externe, a souligné le SG de l’ONM, à l’ouverture des travaux de ce congrès préparatoire. La résolution de l’organisation et sa détermination pour contrecarrer toutes les campagnes tendancieuses visant à destabiliser l’Algérie et son histoire patriotique, au fil des âges, a été le point fort es intervention des participants qui ont, tour à tour, mis en exergue la farouche volonté des moudjahidine durant la lutte armée à recouvrer leur droit inaliénable à la liberté et à l’indépendance, fruit d’un combat inégal face aux forces d’occupation coloniales pour faire valoir les valeurs nationales et les acquis de la Révolution du 1er Novembre 1954.
Dans le même ordre d’idées, M. Abadou devait préciser que les moudjahidine et tous les enfants de la famille révolutionnaire, hommes et femmes, dans les villages et dans les villes, sont mobilisés aujourd’hui plus que jamais à défendre ces valeurs sacrées et protéger le pays contre toutes les formes de complots et conspirations ourdis contre la souveraineté, la sécurité et la stabilité du pays uni et indivisible. Il a, par ailleurs, indiqué que les moudjahidine ont répondu présents pourprendre les armes contre les ordes terroristes durant la décennie noire en rappelant à cet effet, que la nouvelle génration qui apris le flambeau de la révolution sera sans aucun doute à la hauteur des aspirations légitimes du peuple algérien car dit-il, bon sang ne saurait mentir, lorsqu’il s’agit de préserver l’identité nationale.
Le SG de l’ONI s’est dit outré par la position de la France vis-à-vis de la question cruciale de la reconnaissance de ses crimes de guerre commis en Algérie durant l’époque coloniale. Nous demeurons inflexibles sur ce droit.
Le SG de l’ONM a fait part de son souhait de voir les travaux du 11e congrès couronnés de succès dans le sillage du renforcement de la stabilité et de la paix dans l’Algérie et la préservation des acquis populaires par le biais des réformes engagées  menées tous azimuts sur tous les fronts par le programme du Président de la Républiue, M. Abdelaziz Bouteflika.
M. Abadou n’a pas manqué d’informer les délégués des wilayas de l’Ouest sur tout ce qui a trait à la situation sociale des moudjahidine et de la famille révolutionnaire dont il a remis un compte rendu au premier magistrat du pays. M. abadou a évoqué la mémoire du moudjahed Bouchaïb Ahmed, décédé récemment.
A. Ghomchi
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions