samedi 21 septembre 2019 14:01:04

Rencontre des sections syndicales des agences foncières : La nécessaire révision des conventions collectives revendiquée

La Fédération nationale de l'habitat et de l'urbanisme affiliée à l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) a réuni, jeudi à Alger, ses sections syndicales des agences foncières de différentes wilayas pour débattre les différentes préoccupations des travailleurs de ce domaine d’activité qui relève du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales.

PUBLIE LE : 20-01-2012 | 23:00

La Fédération nationale de l'habitat et de l'urbanisme affiliée à l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA) a réuni, jeudi à Alger, ses sections syndicales des agences foncières de différentes wilayas pour débattre les différentes préoccupations des travailleurs de ce domaine d’activité qui relève du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales.

Cette première rencontre qui a réuni les représentants des agences de 27 wilayas a pour objectif de structurer les sections syndicales au niveau national et préparer de concert une initiative à caractère national dans un premier temps, afin de confectionner une liste de revendications communes et la proposer d’une manière claire et explicite aux pouvoirs publics, a indiqué le secrétaire générale de cette fédération, M. Slimane Zitouni.
Au cours des travaux, les intervenants ont tous adhéré à l’idée d’unifier le travail et les revendications syndicales au niveau national. Dans le même registre, les syndicalistes ont passé au crible les conventions collectives usitées actuellement. Ils réclament la révision de ces conventions qui bloque depuis plusieurs mois, afin d’assurer une augmentation des salaires, la révision les primes, du régime indemnitaire et des postes de travail. Les agences foncières qui sont sous la tutelle du wali réclament aussi l’autorisation de vente de terrains à bâtir et permettre à l’agence l’achat de lotissements de la direction des Domaines. Les intervenants ont plaidé également pour la révision du cadre juridique de manière à permettre au représentant des travailleurs d’intégrer le du conseil d’administration. Par ailleurs, les intervenants ont saisi l’occasion pour étaler les différentes difficultés dont souffrent les agences foncières. Ils ont relevé dans ce sens l’absence de plan de charge, la dette, les prérogatives limités accordées aux directeurs par intérim, ainsi que d’autres problèmes liés à la mauvaise gestion.
A l’issue de la rencontre, les participants ont élaboré une plate-forme de revendications, qu’ils ont remise aux autorités compétentes. M. Zitouni a affirmé que sa fédération saisira incessamment le secrétaire de l’UGTA, pour l’informer des problèmes existants au niveau des agences foncières. «Nous allons saisir le secrétaire central pour nous aider avec la tutelle concernée à élaborer une convention de branches, avec une augmentation de salaires  comme première priorité», a-t-il indiqué.
La deuxième réunion qui regroupera les sections syndicales et les responsables de la fédération de l’habita se réunira dans un mois, afin d’évaluer l’accomplissement de ce qui a été décidé durant la première rencontre, a précisé M. Zitouni.
Salima Ettouahria
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions