samedi 15 aot 2020 14:21:51

Efficacité énergétique : Plusieurs actions programmées à partir de 2012

Plusieurs actions, visant à améliorer l'efficacité énergétique dans divers secteurs, sont programmées par l'Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l'utilisation de l'énergie (APRUE) pour l'année 2012 dans le cadre du Programme national de maîtrise de l'énergie (PNME).

PUBLIE LE : 09-01-2012 | 23:00

Plusieurs actions, visant à améliorer l'efficacité énergétique dans divers secteurs, sont programmées par l'Agence nationale pour la promotion et la rationalisation de l'utilisation de l'énergie (APRUE) pour l'année 2012 dans le cadre du Programme national de maîtrise de l'énergie (PNME). Ces actions devraient, notamment toucher l'habitat, les transports, la reconversion des automobiles en GPL carburant (GPL/C) et l'installation de chauffe-eaux solaires, a indiqué à l'APS, Kamel Dali, directeur des projets à l'APRUE.

Ainsi, dans le secteur de l'habitat, c'est l'opération Eco-bât qui se  poursuit avec les travaux en cours pour la réalisation de 600 logements sociaux à haute perfection énergétique (HPE) à travers 11 wilayas en collaboration avec les OPGI (Offices de la promotion et de la gestion immobilière) de ces wilayas.
Il s'agit des wilayas d'Alger, Skikda, Oran, Blida, Tamanrasset, Mostaganem, Béchar, Laghouat, Djelfa, El Oued et Sétif. La quasi totalité des habitations inscrites dans cette opération devraient être réceptionnée l'année prochaine, selon M. Dali, mais au delà de cette opération pilote, lancée en 2011, et dont les surcoûts de construction sont financés à hauteur de 80%, par le Fonds national de maîtrise  de l'énergie (FNME), l'APRUE "entend généraliser le cahier de charges relatif aux constructions à haute performance énergétique sur l'ensemble des projets  de construction d'habitat et d'équipements publics engagés par l'Etat", a souligné M. Dali. Le concept du HPE est un ensemble de normes qui rendent compte des performances énergétiques (consommation réduites), sanitaires (matériaux non nocifs à la  santé des occupants), et, aussi, en matière de respect de l'environnement d'un bâtiment au niveau de sa conception et de son entretien, explique-t-on. En parallèle, le projet pilote de rénovation thermique, visant certains édifices publics, lancé, lui aussi, en 2011, devrait s'élargir pour toucher les habitations individuelles des particuliers "dès qu'un mécanisme financier adéquat soit conclu avec une banque de la place", a ajouté ce même responsable qui s'attend à ce que ce partenariat soit conclu courant 2012.
D'après les explications de ce cadre, les travaux de rénovation thermique concernent, entre autres, les parois, les toitures et les ouvrants des constructions. S'agissant du secteur des transports, l'opération Prop-air, initiée dans le cadre du PNME, se poursuivra avec un nouveau dispositif financier  pour l'acquisition et le montage de kits de GPL carburant pour les véhicules particuliers.
Ce dispositif portera sur une subvention directe accordée par le FNME à tout particulier désirant équiper sa voiture d'un kit GPL/C. Il prendra ainsi le relais d'un dispositif similaire lancé il y a deux  ans avec le concours de la Banque de développement local (BDL), mais dont  les résultats étaient "en deçà des attentes" en raison d'un faible engouement pour l'opération. Toujours dans le cadre de Prop-air, l'APRUE compte introduire à partir  de 2013 des conventions avec les concessionnaires automobiles opérant en Algérie portant sur un soutien à hauteur de 25% des coûts de reconversion en GPL/C de leurs gammes de véhicules neufs roulant en essence. La même subvention sera proposée aux entreprises voulant doter leurs flottes automobiles en kits GPL/C, selon M. Dali. A propos de l'opération Alsol, qui consiste en l'installation de chauffe-eaux solaires pour habitations et équipements publics, le même cadre a révélé que ces équipements, jusqu'à présent importés, devraient être prochainement fabriqués localement à la faveur d'un partenariat entre un opérateur privé spécialisé dans ce segment et l'Union de développement de la technologie solaire (UDTS)  qui vient de concevoir un prototype local. Ceci permettra notamment de "réduire d'au moins 50% le prix de ces kits, et, aussi, de créer une nouvelle activité industrielle qui contribuera à absorber le chômage", a-t-il affirmé. Ainsi, ce programme, qui sera piloté par l'Agence New Energy Algeria  (NEAL), bénéficiera, aussi, d'une subvention accordée par le FNME. Il est prévu, dans ce cadre, d'installer, en 2013, quelque 6.000 kits individuels en plus d'une superficie globale de 10.000 m² de panneaux solaires thermiques pour les habitations collectives. Cette opération a été précédée par un projet pilote qui portait, entre  2007 et 2011, sur l'installation de 400 kits individuels par an.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions