vendredi 24 mai 2019 17:00:37

Tizi Ouzou, laiterie de Draâ Ben Khedda : La grève perdure

Des représentants de la société civile et des partis politiques, notamment MM. Djelloul Djoudi (PT), Saïd Lakhdari (FLN) et Farid Bouaziz (FFS), ont pris part au rassemblement de ces travailleurs qui persistent dans leur action qui bouclera aujourd’hui son quatrième mois.

PUBLIE LE : 09-01-2012 | 0:00
D.R

Les travailleurs de la laiterie de Draâ Ben Khedda, ex-Orlac, en grève depuis le 9 octobre de l’année dernière, ont observé hier un rassemblement devant leur unité pour réitérer leur détermination à poursuivre leur  mouvement de grève jusqu’à la satisfaction de leurs revendications, se résumant en la re-nationalisation de cette laiterie et une commission d’enquête sur «les tricheries et anomalies» dans la gestion de cette unité privatisée en 2008.

Des représentants de la société civile et des partis politiques, notamment MM. Djelloul Djoudi (PT), Saïd Lakhdari (FLN) et Farid Bouaziz (FFS), ont pris part au   rassemblement de ces travailleurs qui persistent dans leur action qui bouclera aujourd’hui son quatrième mois. Les représentants du collectif des travailleurs en grève, qui se sont succédé à la tribune, ont tous réitéré leur détermination à poursuivre leur mouvement de grève jusqu’à la reprise par l’Etat de cette société et l’envoi d’une commission d’enquête composée de toutes les institutions intervenant dans le secteur de la production du lait. Ils ont également brandi un certain nombre d’irrégularités qui auraient été décelées dans la gestion et la production du lait au niveau de cette unité, principale fournisseur de la wilaya de Tizi-Ouzou en lait pasteurisé. Les représentants des travailleurs se sont attardés aussi sur le non-respect du cahier des charges, notamment en matière de création de nouveaux postes d’emploi et de nouveaux investissements par le repreneur de cette unité. Le représentant du PT, M. Djelloul Djoudi, a dans sa prise de parole annoncé le soutien indéfectible de son parti à toutes les revendications des travailleurs de cette unité qui  «doit être renationalisée», alors que le fédéral de Tizi-Ouzou du FFS, M. Farid Bouaziz, a indiqué que son parti soutient «les revendications légitimes des grévistes», en précisant qu’il n’est pas contre le privé, mais à condition que celui-ci respecte les droits des travailleurs. Le député et mouhafadh du FLN, M Saïd Lakhdari, a, quant à lui, apporté le soutien de son parti à la revendication d’une commission d’enquête par les travailleurs, tout en demandant que cette unité reprenne son activité pour ne pas priver les citoyens du lait.   
Bel. Adrar           
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions