vendredi 16 novembre 2018 09:34:17

Football, RCK : La crise s’installe !

Prévue pour le 4 janvier dernier, l’AG extraordinaire du RCK n’a finalement pas eu lieu.

PUBLIE LE : 08-01-2012 | 0:00
D.R

Prévue pour le 4 janvier dernier, l’AG extraordinaire du RCK n’a finalement pas eu lieu. Et pour cause! Au moins sept membres du conseil d’administration ont décidé de boycotter ladite AG, ce qui fait que le quorum n’a pas été atteint. Il était prévu que Sofiane Mecheri, le désormais ex-président du RCK, qui a annoncé au conseil d’administration son retrait des affaires du club, présente ses bilans moral et fi- nancier et participe à l’élection d’un nouveau président. Seulement, quelques-uns des membres s’attendaient à ce que l’ancien président leur fasse parvenir ses rapports financiers quelques jours avant la tenue de l’AGO afin qu’ils aient le temps de les analyser et éventuellement d’en débattre lors de ladite AGO. Seulement, Mecheri ne l’a jamais fait, en dépit des assurances qu’il a données, faisant naître chez les huit membres du staff technique le désir de boycott en signe de protestation. Les autres membres du conseil d’administration qui se sont présentés pour l’AGO ont dû se rendre à l’évidence : le quorum ne sera jamais atteint, décidant du coup de son annulation. En parallèle, les joueurs du Raed ont décidé de boycotter la reprise des entraînements, prévue jeudi soir, en signe de protes-tation. N’ayant pas été payés de- puis des mois, les coéquipiers de Nabil Hamouda ont décidé de mettre leurs menaces à exécution. Le comble dans cette affai-re, c’est l’absence d’interlocu- teur. Les joueurs ne savent plus à qui s’adresser. Le secrétaire du club, qui essayait d’assurer l’intérim après le départ de Mecheri, était dépassé par les événements. Occupé à préparer l’AGO, il a complètement oublié la grogne du vestiaire qui a fini par prendre de l’ampleur. Les joueurs ne s’entraînent plus. Les dirigeants refusent de s’impliquer tant que la situation financière n’est pas éclaircie. Salim Mesani, l’ancien président, qui avait promis d’investir du cash si Sofiane Mecheri se retirait, se trouve à l’étranger. Tout ça ne fait qu’enfoncer davantage le club banlieusard dans une crise qui risque cette fois de plomber sa saison. Car, vu la situation, il serait pour le moins étonnant que l’administration trouve le moyen de payer les joueurs. Quelques- uns sont déjà sur le départ (Berguiga et Hamouda). Alors que les autres équipes ont déjà amorcé la préparation en prévision de la phase retour, au Raed, le quotidien est fait de  bisbilles qui tirent le club vers le bas. Un plan d’urgence doit être enclenché dès à présent, sous peine de voir ce club qui a vu naître de grands joueurs, s’enfoncer davantage.           
Amar Benrabah     
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions