vendredi 23 aot 2019 05:47:19

Football, JSK  : Tout est rentré dans l’ordre

Bouchouk ne sera pas recruté

PUBLIE LE : 06-01-2012 | 23:00
D.R

Annoncé partant, Meziane Ighil est finalement resté. Ou du moins revenu à de meilleurs sentiments. Ce n’était en fin du compte qu’un malentendu. Celui-ci qui a observé un wait and see durant tout le temps où la rumeur de la démission d’Ighil de la barre technique de la JSK avait circulé a rencontré l’intéressé ce jeudi à Tizi Ouzou. Les deux hommes ont fait le tour d’horizon pendant plusieurs heures, dit les choses les yeux dans les yeux, bien que des différents restaient encore en suspens au moment où l’entraîneur des Canaris était redescendu sur le terrain pour diriger la séance de reprise vers 15h30. Le point de discorde entre les deux hommes reste incontestablement le cas Ladjadj. Le manager général a depuis quelque temps fait office d’unique interlocuteur entre Meziane Ighil et la direction. Officiellement, Hannachi reproche à Youcef Ladjadj d’avoir annoncé à la presse la démission de l’entraîneur, alors que celui-ci n’a rien signifié de tel à la direction. Meziane Ighil est redescendu sur le terrain tout content de constater les marques de sympathie qui lui venaient un peu partout des tribunes. Ils étaient en effet nombreux, les supporters de la JSK à s’être rendus au stade pour revendiquer le maintien de Meziane Ighil à la tête de la barre technique de la JSK. On lui a même demandé de devenir «président» de la JSK ! Quoi qu’il en soit, le retour d’Ighil semble avoir soulagé tout le monde, y compris les joueurs, en témoignent les accolades et autres gestes affectifs témoignés par les joueurs à l’entraîneur à son arrivée sur la pelouse du stade du 1er -Novembre. La vie reprend donc petitement son cours au sein de l’équipe, en attendant que les grandes questions soient abordées. Au sein du club, on affirme que tout est rentré dans l’ordre. Il ne s’agissait que d’un malentendu.  
Amar Benrabah

Bouchouk ne sera pas recruté
L’attaquant malien Makan Dembélé est le seul à avoir été enrôlé officiellement par les dirigeants kabyles. Alors que la venue du super attaquant du CAB et de l’EN, Bouchouk était annoncé en grande pompe, ce dernier ne figurera pas finalement au sein de l’effectif de la JSK, même s’il était disposé comme il l’a déclaré à rejoindre les Canaris. La raison est simple, le président du CA Batna Nezzar ne voulait surtout pas brader son meilleur joueur et a mis la barre très haut, en fixant le montant du transfert de Bouchouk à  1 milliard de centimes. Ce qui n’était pas dans les moyens du club kabyle, qui n’a pu non plus s’assurer les services des Nahdistes Benyahia et Benlamri, et de l’Oranais Bellaïli, eux aussi ciblés par le coach Meziane Ighil.
M. A. A.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions