lundi 25 mai 2020 00:06:12

Elections au Sénégal : Manifestations de partisans et opposants du pouvoir à Dakar

Deux grands rassemblements ont été organisés hier à Dakar par les Partisans et opposants du pouvoir du Sénégal, sur fond de tension à l'approche de l'élection présidentielle prévue le 26 février 2012. Un grand meeting est prévu vendredi par les partisans au pouvoir après un congrès d'investiture pour un troisième mandat du président Abdoulaye Wade, élu en 2000 et en 2007.

PUBLIE LE : 24-12-2011 | 0:00

Deux grands rassemblements ont été organisés hier à Dakar par les Partisans et opposants du pouvoir du Sénégal, sur fond de tension à l'approche de l'élection présidentielle prévue le 26 février 2012. Un grand meeting est prévu vendredi par les partisans au pouvoir après un congrès d'investiture pour un troisième mandat du président Abdoulaye Wade,  élu en 2000 et en 2007.          
 Le (PSD) Parti démocratique sénégalais, au pouvoir, a investi jeudi, à l'unanimité, le président Wade et va proposer sa candidature à la présidentielle au cours de ce congrès. Les organisateurs espèrent regrouper des milliers de personnes lors de ce meeting.
De leur côté, les partis d'opposition et organisations de la société civile, regroupés au sein du Mouvement du 23 juin, organiseront un "Congrès du peuple" pour dénoncer la nouvelle candidature du président Wade, qu'ils estiment anticonstitutionnelle.
Ces deux manifestations sont d'autant redoutées par les observateurs  qu'ils doivent se dérouler après une journée de tension. Jeudi, une personne a été tuée et trois autres blessées, à la suite d'une attaque contre des locaux d'une mairie de Dakar, dirigée par l'opposition. Ses violences ont eu lieu après que l'élu de cette mairie a été vu sur une télévision privée en train de tirer au pistolet en direction des assaillants,  il a affirmé à la presse que le parti au pouvoir a été l'instigateur de l'attaque et qu'il était en légitime défense.  
Sur instructions du procureur de la République, une enquête a été ouverte par la police qui devait entendre M. Diaz.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions