vendredi 21 septembre 2018 11:58:28

Session de formation au profit des femmes journalistes : Renforcer le discours médiatique arabe dans le domaine politique

Une session de formation sur «Les qualifications de recherche et d'analyse médiatique dans le domaine politique» organisée dans le cadre de la présidence de l’Algérie de l'Organisation de la femme arabe (OFA), a débuté hier à l’hôtel Hilton à Alger.

PUBLIE LE : 20-12-2011 | 0:00
Ph : Nacera

Une session de formation sur «Les qualifications de recherche et d'analyse médiatique dans le domaine politique» organisée dans le cadre de la présidence de l’Algérie de l'Organisation de la femme arabe (OFA), a débuté hier à l’hôtel Hilton à Alger. Cette session se poursuivra jusqu'à jeudi prochain, avec la participation de 24 journalistes représentant 11 pays arabes. Au programme figurent plusieurs communications sur la situation de la femme journaliste dans le paysage politique arabe, la participation de la femme dans les débats politiques dans les télévisions arabes et la promotion des qualifications de recherche, d'enquête, d'investigation et d'analyse dans le domaine de la presse politique. Cette session s'inscrit dans le cadre du programme de l'OFA initié en 2009 portant sur la dynamisation de la profession journalistique et de la stratégie médiatique pour la promotion des droits de la femme arabe.
Présidant la séance d’ouverture de la session, Mme Nouara Djaafar, ministre déléguée chargée de la Famille et de la Condition féminine, a souligné que l'organisation de cette session vise notamment à «rendre visibles les questions des femmes dans les médias», afin, dira-t-elle, de «renforcer leurs capacités en matière de leadership et de participation à la politique et à la prise de décision dans les pays arabes ». La ministre a précisé que la stratégie médiatique de la femme arabe est basée sur un diagnostic scientifique de la situation et de ses contenus dans le but de contribuer à l'élaboration d'un discours médiatique arabe objectif et équilibré, ayant pour objectif de diffuser la culture des droits de la femme, en tant que partenaire actif et fondamental dans le processus de développement global et durable. Elle a considéré dans ce contexte, que le message médiatique joue un rôle important dans la valo- risation de la participation de la femme dans la vie active d’une manière générale et dans la vie politique en particulier, en mettant en exergue les compétences de la femme, ses réussites et ses acquis. Mme Djaafar estime que la femme a réalisé de grands progrès dans différents domaines, alors que dans le domaine politique, sa représentativité, qui est de 10% dans les pays arabes et de 7,7 % en Algérie, reste très limitée. Dans ce sens, la ministre a souligné que le système des quotas demeure le meilleur moyen pour que la femme prenne sa place dans la vie politique.
De son côté Mme Ouadouda Badrane, directrice générale exécutive de l'Organisation de la femme arabe, a souligné le rôle des médias dans la prise de changement positif dans le monde arabe, à travers la rationalisation du changement, la sensibilisation et l’information globale et équilibrée, ainsi que la couverture des événements de manière équitable. Elle a réaffirmé également l'importance de la présentation d'une image objective sur la femme qui soit conforme à la réalité de son rôle au sein de la famille et de la société, en traitant de ses potentialités et ses attentes pour qu'elle assume un rôle positif dans le développement de sa société.
Salima Ettouahria

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions