dimanche 26 mars 2017 14:03:46

8e séminaire international sur les technologies du béton : Solidité et fiabilité à toute épreuve

«Le béton prêt à l’emploi NA 16002, fabriqué en usine, est nécessaire en Algérie», souligne le Pr M. Oudjit à l’université de l’USTHB.

PUBLIE LE : 14-12-2011 | 0:00

«La durabilité du béton demande à être conforme aux normes, qui sont la base de la standardisation de tous les matériaux.» C’est ce qu’a indiqué hier M. Oudjit, professeur à l’USTHB. S’exprimant hier en marge de la 8e édition du séminaire international sur les technologies du béton, organisé par le groupe Lafarge Algérie à l’hôtel Mercure à Alger, M. Oudjit a souligné qu’«une mauvaise mise en œuvre du béton conduira aux catastrophes».
Il dira à cet effet qu’«à chaque étape au niveau de construction, il faut qu’il y ait des éléments de performance».  Allant plus loin dans ses explications, le professeur a  fait savoir que «le béton prêt à l’emploi NA 16002, fabriqué en usine, est nécessaire en Algérie. Surtout que notre pays est une région sismique».
Selon lui, «cette norme est importante pour rendre le béton durable». Ceci d’autant que «celle-ci fournit des spécifications à respecter pour fabriquer de manière fiable un béton, et tient compte de l’évolution des dernières technologies, à savoir les caractéristiques et les performances actuelles de composantes principales du béton, les connaissances  plus précises du comportement du béton dans des milieux environnementaux différents et l’emploi d’addition en complément du ciment, de plus en plus fréquent, dans la composition des bétons».  Dans ce cadre, le professeur a expliqué que «la norme  NA 16002 s’applique aux bétons de structure qu’ils soient des bétons prêts à l’emploi ou des bétons réalisés sur chantier par l’utilisateur du béton, destinés aux bâtiments et aux ouvrages de génie civil ». Il a ajouté que «cette norme présente un avancée importante dans le monde de la construction». Evoquant son importance, il a indiqué que «celle-ci favorise la sécurité et la fiabilité des bétons produits, par l’augmentation des contrôles et l’augmentation de la résistance moyenne et une meilleure durabilité des ouvrages, en définissant 18 classes d’exposition et en définissant 4 classes de chlorure».
 Il a conclu que «cette précieuse matière qu’est le béton   reste indispensable au progrès économique et humain, en particulier dans les pays en développement, puisqu’elle réunit un très grand nombre de qualités recherchées dans la construction». Par ailleurs, il est a noter que ce séminaire se veut un forum et un espace d’échanges et de débat dont l’objectif principal est le partage et la diffusion des connaissances, des compétences et du savoir-faire, en matière de matériaux, dans le domaine de la construction, et en rapport avec les solutions et les innovations permettant une réduction sensible des émissions de CO2 émises par l’industrie du ciment.
Ce séminaire est axé sur la technologie de fabrication du béton, base de toute construction, ainsi que sur la durée de vie de ce matériau, dont la résistance au feu, aux intempéries, aux chocs, à l’humidité, etc. est impressionnante, voire « phénoménale ». Enfin, il est noter qu’à cette occasion, plusieurs thèmes ont été abordés par des professionnels du secteur de la construction et des travaux publics.
Makhlouf Ait Ziane
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions