vendredi 21 septembre 2018 00:21:05

Une délégation du MEDEF demain à Alger : Pour un partenariat durable

Une délégation de chefs d'entreprises françaises, conduite par le président du Conseil de chefs d'entreprise Algérie-France de MEDEF International, M. Jean-Ma- rie Dauger, sera à Alger à partir de demain.

PUBLIE LE : 11-12-2011 | 0:00
D.R

La nouvelle mission de deux jours, la septième du genre, est «composée  d'une soixantaine de dirigeants de grandes entreprises et de PME françaises»  opérant dans différents secteurs, notamment les banques, les assurances, les  finances, le conseil et la formation, l'énergie, les transports, les nouvelles  technologies, l'ingénierie, l'eau, le BTP et l'industrie.
Participeront également à cette grand-messe franco-algérienne des membres du gouvernement algérien et des opéra- teurs économiques nationaux, tous secteurs d’activités con-fondus. Sont programmées dans ce cadre, des rencontres avec plusieurs ministres du gouvernement algérien ainsi qu’une réunion avec le Forum des chefs d’entreprise (FCE). Cette 7e mission du MEDEF International en Algérie s’inscrit dans la continuité et le renforcement des relations bila- térales  et vise à consolider le partenariat entre les deux pays, la France étant le premier partenaire de l’Algérie. Elle se veut également un signe sur la durabilité de ces relations de coopération privilégiée, dans un contexte où l’Algérie a entamé une série de réformes ambitieuses. Il sera donc question des réformes politiques avec des répercussions sur l'ancrage démocratique et la poursuite de l’effort de développement de notre pays. Dans un contexte régional et européen, le moins qu’on puisse dire difficile, il est tout à fait naturel de travailler de part et d’autre à maintenir le cap d’une coopération rapprochée et diversifiée.  C’est là un soutien important pour l’Algérie d’accélérer sa croissance économique afin de faire aboutir le chantier des réformes dans son ensemble. Un chantier qui a été lancé depuis une décennie par la réforme du statut de la femme, le renforcement des droits de l’homme et qui se poursuit aujourd’hui par une refonte du système de gouvernance et un certain nombre        d’autres changements positifs. Les réformes institutionnelles annoncées en Algérie sont décisives pour les investisseurs. Pour le moment, tout va pour le mieux, et la place de la France en tant que premier partenaire de l’Algérie demeure intacte. Ainsi, plus qu’une visite ordinaire, cette rencontre sera l’occasion pour plusieurs membres du gouvernement de revenir sur les principales réformes et réalisations concrétisées par l’Algérie dans plusieurs domaines et des performances auxquelles la France et, par extension, l’Europe sont associées. Cela dit, les priorités nationales en matière de développement économique et social représentent autant d’op- portunités d’affaires pour les investisseurs européens en général, et français en particulier. Il est important aussi de noter que les succès enregistrés font de l’Algérie un partenaire de choix. Des expériences et des conjonctures seront discutées au cours de ces deux jours par les membres de la délégation du Medef avec leurs homologues algériens du FCE, notamment.
Farid B.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions