lundi 18 novembre 2019 13:34:45

Un vaccin anti-H1N1 favoriserait la narcolepsie

Le Pandemrix, à provoquer la narcolepsie, maladie qui provoque des crises de sommeil irrépressibles.

PUBLIE LE : 22-08-2010 | 2:43
D.R.

Un effet secondaire indésirable. L'Agence suédoise des produits médicaux a ouvert une enquête sur l'éventuelle propension d'un des vaccins contre la grippe H1N1, le Pandemrix, à provoquer la narcolepsie, maladie qui provoque des crises de sommeil irrépressibles.
Six notifications de professionnels de la santé on été reçus par l'Agence, suggérant la narcolepsie comme un possible effet secondaire d'une vaccination contre la grippe H1N1 avec le Pandemrix. L'Agence va "évaluer le possible lien entre la vaccination et les réactions rapportées", annonce-t-elle dans un communiqué.
Concernent des adolescents de 12 à 16 ans, les rapports indiquent que ceux-ci ont développé "des symptômes compatibles avec la narcolepsie" un à deux mois après l'injection du vaccin, souligne l'Agence. A l'heure actuelle il n'y a cependant pas suffisamment d'informations prouvant un lien de cause à effet entre le vaccin et la maladie provoquant des accès irrésistibles de sommeil.

Une augmentation des cas en Finlande
L'Agence suédoise dit par ailleurs être en contact avec d'autres pays de l'Union européenne, afin de savoir si d'autres cas ont été rapportés. En Finlande, l'Institut national pour la santé (THL) étudie également le risque de lien entre la maladie du sommeil et le vaccin contre le virus H1N1, en particulier le Pandemrix. Une augmentation de cas de narcolepsie a en effet été constatée ce printemps chez les enfants, rapportait ce mercredi l'agence finlandaise STT.
Environ 30 millions d'individus ont été vaccinés dans l'Union européenne avec le Pandemrix, produit par le groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline, précise la Läkemedelsverket. Avec 60% de sa population vaccinée contre la grippe H1N1, la Suède présente le plus fort taux au monde. Elle avait acheté 18 millions de doses de Pandemrix, suffisamment pour offrir deux injections à ses 9,3 millions d'habitants.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions