vendredi 07 aot 2020 04:11:00

Des hommes d’affaires polonais à Alger : Pour un transfert de technologie

« L’Algérie est un important partenaire économique de la Pologne en Afrique du Nord », a déclaré l’ambassadeur de Pologne, M. Michal Radliki

PUBLIE LE : 13-11-2011 | 23:00
D.R

«Au vu de l’excellence des relations politiques, nous voulons un partenariat stratégique avec l’Algérie ». C’est ce qu’a déclaré en substance, hier, l’ambassadeur de la République de Pologne en Algérie, M. Michal Radliki.
Etayant ses dires, le diplomate a souligné que la Pologne «partage des valeurs culturelles et un passé commun, qui remonte à loin, avec l’Algérie». Des valeurs qui devraient, selon lui, «nous pousser à améliorer  davantage les relations économiques et commerciales entre les deux pays,  et dans l’intérêt commun »,  
 M. Radliki, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse organisée à l’occasion de la visite d’une importante délégation d’hommes d’affaires de ce pays, a souligné que « l’Algérie reste l’un des plus importants partenaires économiques de la Pologne en Afrique du Nord».
Il dira dans ce contexte que « les deux pays  sont amenés à développer des échanges et des partenariats mutuellement bénéfiques », avant d’ajouter que « l’Algérie est un grand marché. Aussi  les entreprises polonaises vont investir davantage ».
 Selon lui, la visite de la délégation d’homme d’affaires a pour objectif de prospecter le marché algérien et de faire connaître le savoir-faire et la compétence des entreprises polonaises. Abondant dans le même sens, l’un des hommes d’affaires membre de la délégation, a souligné que « notre  présence ici en Algérie est une belle opportunité. Nous avons de la  chance  de rendre  visite à ce beau pays avec ses richesses naturelles, et son énorme potentiel économique».
Il a fait remarquer que le but principal de la visite est de  trouver des partenaires algériens prêts à établir des partenariats et donc  investir en vue de contribuer à  l’essor économique  des deux pays».   Abordant la question de la règle 49/51, l’ambassadeur a indiqué que « celle-ci est une question très difficile », expliquant dans ce cadre qu’il faut prendre le cas par cas ».  A une question relative aux domaines qui intéressent les entreprises de son pays, M. Michal Radliki a souligné que les Polonais connaissent le marché algérien. « Aussi, nous sommes ici pour cibler certains domaines, tels que le bâtiment et l’aménagement d’appartements, etc. ». De son côté, Mohamed Bennini, DG d’Algex, a  souligné que « l’Algérie a une longue tradition de coopération dans différents domaines avec la Pologne, citant, à titre d’exmple, la santé, le bâtiment et l’agriculture ».
« L’Algérie est en phase de développement de ses infrastructures dans différents domaines, comme le bâtiment, les  travaux publics..., où nous avons besoin d’impliquer davantage nos entreprises avec des entreprises étrangères pour acquérir le savoir- faire ». Selon lui, «  les entreprises polonaises sont les mieux placées dans plusieurs secteurs où elles excellent».
Il ya lieu de noter que  les échanges entre l’Algérie et la Pologne, bien qu’assez appréciables, sont néanmoins en deçà du potentiel existant, de l’avis des responsables des deux pays. Pour mieux illustrer la situation, l’on a enregistré que ces échanges en 2010 ont légèrement baissé - de 13,43%-, par rapport à 2009, avec une valeur de 337,680 millions de dollars US contre 383,033 millions de dollars pour l’année 2009. Les exportations polonaises vers l’Algérie ont augmenté en 2010 de 47,55%, pour un montant global de 324,325 millions USD, contre 219,813 millions USD pour l’année 2009.
Les exportations algériennes vers la Pologne en 2010 ont chuté de 91,82% et ont atteint une valeur totale de 13,355 millions USD. En 2010 la balance commerciale des échanges algéro-polonais était largement déficitaire pour l’Algérie.
 Le solde négatif pour l’Algérie était de -310,970 mln USD, contre seulement -56,593 mln USD pour l’année 2009. Pour le premier trimestre 2011 l’Algérie a importé des produits et services de Pologne pour une valeur de 102,76 mln USD, ce qui constitue une augmentation de +56,50% en comparaison avec la même période de l’année 2010.
Makhlouf Aït Ziane

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions