mercredi 19 septembre 2018 22:41:53

Préparation des échéances électorales de 2012 : Les états-majors des partis se mobilisent

L’actualité nationale, braquée, ces derniers temps, sur l’activité chargée de l’Assemblée populaire nationale avec l’examen et l’adoption de la loi de finances et du budget pour l’exercice 2012 et les projets de lois entrant dans le programme de réformes politiques

PUBLIE LE : 10-11-2011 | 0:00
D.R

L’actualité nationale, braquée, ces derniers temps, sur l’activité chargée de l’Assemblée populaire nationale avec l’examen et l’adoption de la loi de finances et du budget pour l’exercice 2012 et les projets de lois entrant dans le programme de réformes politiques, amorce une nouvelle étape et reprend son rythme de croisière à la faveur des préparatifs des futures échéances électorales quand bien même les partis politiques gardent un œil attentif sur le contenu des projets de lois en examen au niveau des différentes commissions permanentes de l’APN et la reprise des séances plénières du Conseil de la nation dont la reprise est prévue pour ce dimanche.

Bien évidemment, la réunion des responsables du CNES avec les élus et les représentants de la société civile et du mouvement associative pour la wilaya d’Alger, dont les travaux se tiennent ces jours-ci au Palais des nations, Club des Pins, constitue un gros chapitre de l’actualité nationale, sachant que les assises nationales du processus entamé en septembre passé devront déboucher le mois prochain sur des recommandations importantes en matière de développement et de promotion de l’action au sein des collectivités locales.
Ce chapitre est également important au regard de ce qu’il annonce comme projections sur le devenir de la démocratie locale et  de la participation des citoyens dans la vie de leur cité.
Et si des formations politiques à l’instar du Parti des travailleurs (PT) et du Front national algérien (FNA) poursuivent la mobilisation de leur base en organisant des sorties sur terrain, en convoquant des conférences régionales, les acteurs de l’échiquier politique national sont en stand-by et attendent les opportunités pour se lancer dans les pré-campagnes.
Et comme le laisse présager l’état des lieux et les contacts de certains quartiers généraux de la classe politique, on démarre mais les ressorts ne sont pas encore suffisamment huilés tandis que d’autres acteurs sont attendus avec les nouvelles dispositions de la loi sur les partis politiques en examen devant la session d’automne du Parlement.  

Session du comité central du FLN le 17 décembre

S’agissant du Front de libération nationale (FLN) qui a mis en chantier en septembre dernier les premiers éléments de la préparation de sa stratégie électorale pour les législatives et les locales de 2012, les sous-commissions poursuivent les travaux selon le calendrier fixé par la direction politique du parti en attendant le retour de son secrétaire général des Lieux saints de l’islam et la réunion du bureau politique. A son ordre du jour, figure l’examen de la situation organique et l’état de préparation de l’opération des activités des sous-commissions de travail.  
Aussi, les 16 sous-commissions en question, installées auparavant en vu de réfléchir à propos des divers sujets inscrits dans le canevas de la commission nationale de préparation des prochaines échéances électorales, s’attellent à achever les rapports de synthèse et les résolutions devant valider l’ordre du jour et la tenue de la session ordinaire du Comité central programmée pour le 17 décembre prochain. C’est ce qu’a annoncé hier le membre du comité central et chargé de la communication du FLN, Aïssi Kassa. En prévision des échéances chargées au programme de l’année prochaine, le FLN qui veut rééditer les résultats antérieurs, s’attelle à réussir l’opération en cours qui a commencé avec la préparation des listes électorales et la sélection des compétences devant conduire le parti à s’assurer éventuellement de la majorité des sièges de la sixième législature.
C’est dans ce registre que les sous-commissions d’évaluation, de programme ou de sociologie des élections et des études du corps électoral fournissent le grand travail de préparation.

Le RND réunit samedi son bureau politique

De son côté, le parti du Rassemblement national démocratique (RND) qui vient de réunir les coordinateurs de ses structures régionales alors que son porte-parole vient d’achever le cycle des conférences de wilaya, se met au diapason des échéances électorales de l’année prochaine.
C’est ainsi qu’une réunion du bureau politique du Rassemblement est programmé pour samedi, les travaux se tiendront sous la présidence du secrétaire général du parti, Ahmed Ouyahia, comme l’a indiqué, hier, son porte-parole, Miloud Chorfi.
La réunion, certes périodique, du bureau politique comprend dans son agenda l’examen des sujets de l’actualité nationale et d’autres internes au parti en prévision de la tenue de la prochaine session ordinaire du conseil national, de l’examen des conditions de préparation des futures élections législatives de 2012 ou encore d’autres points importants en rapport avec la coordination des activités du parti et la mobilisation des élus et des militants dans la réussite du programme et des actions engagées dans le déploiement du parti.
L’installation de la commission de préparation des échéances politiques à venir sera probablement un sujet à l’ordre du jour de la réunion de samedi.
Pour sa part, le président du parti AHD 54, Fawzi Rebaïne, est attendu ce samedi matin pour animer une conférence de presse et ce, au siège de son parti à la rue Larbi Ben M’hidi.
C’est ce qui a été transmis par le secrétariat exécutif du bureau de l’information et de la communication du parti, dans un communiqué signé, Toufik Benallou.
Houria Akram

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions