mardi 19 novembre 2019 12:35:54

MAE : “Le navire rejoindra Mombasa jeudi ou vendredi”

Le navire MV Blida devrait rejoindre, jeudi ou vendredi, Mombasa, ville portuaire du sud du Kenya, a indiqué lundi soir le porte-parole du MAE, Amar Belani, dans une déclaration.

PUBLIE LE : 09-11-2011 | 0:00
D.R

Le navire MV Blida devrait rejoindre, jeudi ou vendredi, Mombasa, ville portuaire du sud du Kenya, a indiqué lundi soir le porte-parole du MAE, Amar Belani, dans une déclaration. ''Le navire MV Blida fait l'objet d'un suivi permanent de la part de la cellule présidée par le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci'', a affirmé M. Belani. ''Le navire a été ravitaillé, en cours de route, en fuel et en vivres, et il s'est organisé pour poursuivre son trajet jusqu'à Mombasa qu'il devrait rejoindre dans l’après-midi du jeudi ou dans la matinée du vendredi'', a-t-il ajouté. La cellule de suivi du ministère des Affaires étrangères avait réaffirmé samedi la poursuite de sa mission qui consiste à sécuriser, jusqu’au port de Mombasa (Kenya), le déplacement du navire MV Blida dont les 25 membres d’équipage, parmi eux 16 Algériens, ont été libérés jeudi dernier. "La cellule de suivi a enregistré avec grande satisfaction la libération des marins du navire MV Blida, et elle poursuit sa mission qui consiste à sécuriser le déplacement du navire jusqu’au port de Mombasa", avait indiqué le MAE. La même source avait ajouté que le président de la cellule de suivi, le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, "a pu s’entretenir au téléphone avec un des officiers algériens du navire Blida, et il a pu constater que le moral de nos frères est excellent et qu’ils sont impatients de regagner l’Algérie et de rejoindre leurs familles". A cet égard, "les dispositions nécessaires ont été prises pour rapatrier par vol spécial" ces marins à partir de Mombasa, a-t-il souligné de même source, notant que la cellule de suivi reste en séance ouverte jusqu’à l’achèvement de l’opération de rapatriement. Le vraquier battant pavillon algérien, MV Blida, avait été victime, le 1er janvier 2011, d’un acte de piraterie en haute mer, alors qu’il se dirigeait vers le port de Mombasa au Kenya. Le navire avait à son bord un équipage de 27 membres, dont 17 de nationalité algérienne. Deux marins, un Algérien et un Ukrainien, avaient été libérés le 12 octobre dernier, rappelle-t-on.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions