mercredi 23 octobre 2019 11:35:16

Conséquence de l’accord sur la dette en zone euro : Les matières premières flambent

Les prix des matières premières ont de nouveau flambé en fin de semaine sur les principaux marchés après l'accord de dernière minute sur la gestion de la crise de la dette en zone euro et l'affaiblissement de la devise américaine.

PUBLIE LE : 29-10-2011 | 23:00
D.R

Les prix des matières premières ont de nouveau flambé en fin de semaine sur les principaux marchés après l'accord de dernière minute sur la gestion de la crise de la dette en zone euro et l'affaiblissement de  la devise américaine.        
Les prix du pétrole ont fini en baisse à Londres et en hausse à New York, l'affaiblissement du dollar, tombé à son plus bas niveau depuis début septembre face à un euro revigoré, rendait d'autant plus attractifs les achats de matières premières libellés dans la monnaie américaine pour les  investisseurs munis  d'autres devises. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en décembre s'échangeait  à 110,10 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, contre 114,18  dollars une semaine plus tôt. Sur le New York Mercantile Exchange, le baril de « light sweet crude »  (WTI) pour la même échéance montait à 92,89 dollars contre 87,40 dollars une semaine plus tôt. Par contre, les prix des matières premières alimentaires ont grimpé de concert cette semaine, le cacao rebondissant vigoureusement à un sommet depuis un mois. Sur le Liffe de Londres, la tonne de sucre blanc pour livraison en décembre valait 707 livres sterling vendredi, contre 700,50 livres sterling le vendredi précédent. Sur le NYBoT-ICE américain, la livre de sucre brut pour livraison en mars cotait 26,76 cents contre 26,91 cents une semaine plus tôt. La tonne de Robusta sur le Liffe de Londres, pour livraison en janvier valait vendredi 1.878 dollars contre 1.856 dollars le vendredi précédent pour  le contrat avec livraison en novembre. Sur le NYBoT-ICE à New York, la livre d'Arabica pour livraison en décembre cotait 238 cents contre 236,40 cents la semaine précédente. Les prix du cacao qui étaient en chute libre depuis fin août et s'enfonçaient ces dernières semaines à leurs plus bas niveaux depuis deux ans et demi, ont fortement rebondi grimpant à 1.701 livres vendredi sur le Liffe de Londres,  contre 1.678 livres la semaine précédente pour livraison en décembre. Sur le NYBoT-ICE américain, le contrat pour livraison en décembre valait  2.737 dollars la tonne contre 2.583 dollars sept jours auparavant. Les prix du blé, du maïs et du soja ont évolué cette semaine au fil des développements en zone euro, pour finalement terminer en légère hausse en dépit d'une baisse marquée des exportations américaines. Le boisseau de blé à échéance décembre a fini à 6,4450 dollars contre  6,3200 dollars une semaine auparavant, se renchérissant de 2% sur la semaine. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre a terminé à 6,5500 dollars contre 6,4925 dollars à la clôture une semaine plus tôt sur  le Chicago Board of Trade. Cela constitue une progression hebdomadaire de 0,9%. Le contrat de soja pour livraison en novembre progressait à 12,1700  dollars contre 12,1225 dollars, soit une hausse de 0,4%. Les cours des métaux précieux ont profité de l'euphorie qui a soulevé cette semaine les marchés des matières premières.         
 L'once d'or a bondi de plus de 100 dollars au cours de la semaine, se hissant vendredi jusqu'à 1.752,82 dollars, son plus haut niveau depuis le 23 septembre, contre 1.642,50 dollars une semaine auparavant.  L'argent alternative moins onéreuse à l'or, a largement suivi les   fluctuations du métal jaune, grimpant vendredi jusqu'à 35,68 dollars, son plus  haut niveau depuis le 23 septembre, contre 30,80 dollars sept jours auparavant, soit un bond de 15 %. Les prix des métaux de base ont bondi cette semaine, dans un marché euphorique dopé par des indicateurs encourageants en Chine et aux Etats-Unis.         
 Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 8.030 dollars contre 7.163 dollars le vendredi précédent, l'aluminium valait 2.238 dollars la tonne contre 2.137 dollars, le plomb valait 2.011 dollars la tonne contre 1.910 dollars, l'étain valait 21.850 dollars la tonne  contre 21.799 dollars, le nickel valait 19.769 dollars la tonne contre 18.850  dollars et le zinc valait 1.928 dollars la tonne contre 1.815 dollars.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions