dimanche 23 septembre 2018 16:15:43

L’espace-vente de livres du Musée d’art moderne d’Alger (MAMA) : Création d’une vraie librairie dans un futur proche

Lorsqu’on rentre au MAMA, on est surpris de trouver à notre gauche un espace librairie où l’on peut acheter le « beau livre » d’art et autres ouvrages concernant la création artistique ainsi que des catalogues édités par le Musée d’Art moderne.

PUBLIE LE : 19-10-2011 | 0:00
D.R

Lorsqu’on rentre au MAMA, on est surpris de trouver à notre gauche un espace librairie où l’on peut acheter le « beau livre » d’art et autres ouvrages concernant la création artistique ainsi que des catalogues édités par le Musée d’Art moderne.
Mme Ihamichène, chef de département scientifique et de scénographie, avec toute la fougue d’une jeune femme portant intérêt à sa fonction,  fournit d’ample détails concernant cet espace livre.  Lequel  prendra toute l’allure d’une vraie librairie nous confie-t-elle dans un temps proche « lorsque seront convertis les 10.000 m2 restants du site. »
En effet, pour l’instant le MAMA occupe seulement 3000 mètres carrés de ce qui ont été pendant longtemps les Galeries algériennes.
Comme nous l’avons mentionné plus haut, le Musée de la rue Ben M’hidi s’est par la force des choses, et avec le besoin peut-être de s’affranchir, versé dans l’édition : « Le premier ouvrage a avoir vu le jour au sein du MAMA, c’est un livre sur M’hamed Issiakhem sous le titre « A la mémoire de… », dénomination d’une des toiles de l’artiste. ». Ce livre-guide a été publié pour le vingt-cinquième anniversaire de la disparition du peintre, l’un des artistes-peintres fondateurs de la peinture moderne algérienne.
D’autres ouvrages vont voir le jour au fur et à mesure que seront programmées les expositions-images, dédiées aux grands noms de l’art algérien. « Le visiteur peut consulter le livre de collection à loisir avant de se prononcer pour une acquisition quelconque ou non. Le plus important c’est que celui-ci, le profane ou connaisseur sache qu’il existe un art algérien. Le catalogue est donc là comme support intellectuel et artistique pour promouvoir cet art » signale Mme Ihamichène qui, dans la lancée en parlant de ces publications ajoute : « il existe différents formats d’ouvrages qui sont cédés entre 100 et 1.000 dinars, selon le choix de l’acheteur. La totalité de notre création livresque est là pour parler d’art contemporain, moderne, patrimoine artistique algérien. Notre but c’est qu’il soit accessible à tout le monde. A ce sujet certains catalogues sont exclusifs au MAMA.
Le coin librairie est également là pour exposer, pour le grand bonheur des amoureux des lettres et des arts, d’anciens écrits venus d’autres musées dans le cadre des échanges intermusées.
La librairie du MAMA est également constituée d’une surface destinée à la vente de livres initiés par le Centre national de recherches préhistoriques et anthropologiques (CNRPH). Thèses, travaux d’investigations universitaires, données scientifiques sur le développement de l’être humain. Au niveau de ce point vente, les curieux ou les étudiants, sur les recherches des origines et les grands évènements de l’espèce humaine peuvent trouver réponse à leur curiosité sur les recherches des origines et les grands événements de l’espèce humaine.
Outre une librairie dans le sens le plus pratique du terme et professionnel, le MAMA ambitionne de pouvoir instaurer une exposition permanente.  
Lamia Nazim

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions