mercredi 23 octobre 2019 11:36:30

Centre culturel islamique d’Alger : Conférence sur les bienfaits considérables du pèlerinage

Eminente personnalité religieuse du pays, cheikh Abou Abdessalam a animé récemment au Centre culturel islamique d’Alger, une conférence débat sur les bienfaits considérables du pèlerinage aux Lieux saints de l’islam, en sa qualité de 5e pilier de la religion musulmane.

PUBLIE LE : 11-10-2011 | 23:00
D.R

Eminente personnalité religieuse du pays, cheikh Abou Abdessalam a animé récemment au Centre culturel islamique d’Alger, une conférence débat sur les bienfaits considérables du pèlerinage aux Lieux saints de l’islam, en sa qualité de 5e pilier de la religion musulmane.
Face à un public clairsemé, composé d’universitaires, de fonctionnaires et de cadres du secteur, le cadre en retraite du ministère des Affaires religieuses et du Wakf a présenté sa communication en rappelant l’importance avérée de cette obligation pour tout musulman, reconnu apte physiquement et financièrement pour l’accomplir, une fois dans la vie, et ce dans le but noble d’expier ses péchés, grands et petits, et partant, accéder au paradis. Se référant ensuite au hadith du Prophète (QSSSL), rapporté par l’imam El- Boukhari « quiconque fera le pèlerinage sans avoir de rapport sexuel et sans commettre de grand péché est dégagé de ses péchés et redevient comme le jour où sa mère l'a mis au monde », cheikh Abou Abdessalam a avancé les conditions indispensables pour ce faire, notamment l’intention sincère du futur pèlerin envers Dieu, que l'argent utilisé pour effectuer son pèlerinage soit licite et qu'il se préserve du grand péché (fisq). Dans ce contexte, le conférencier a cité les piliers indispensables du pèlerinage, en l’occurrence « El Ihram »ou la formulation de l’intention du pèlerinage, la station du mont Arafat, les tours rituels autour de la Kaâba (El Tawaf), le parcours (El Saây) entre El Safa et El Marwa, le rasage du crâne ou la coupe de cheveux, le tout dans l’ordre prescrit pour le grand pèlerinage.
Donc, outre l’expiation des péchés, la formulation de la véritable intention (hadj ou omra), les actions de grâce générées par l’accomplissement de prières au niveau des saintes mosquées de La Mecque et de Médine, le rapprochement entre musulmans figurent parmi les nombreux bienfaits du pèlerinage aux Lieux saints de l’islam, a indiqué le savant cheikh Abou Abdessalam, avant de revenir sur les vraies significations des diverses stations du hadj et préciser que ces dernières se rapportent à la création divine, notamment à l’histoire des prophètes et des messagers d’Allah Tout-Puissant, comme c’est le cas du mont Arafat où Adam a rencontré Eve la première fois, ou bien du parcours de l’épouse d’Abraham, entre El Safa et El Marwa, à la recherche de la source de Zemzem, notamment.
Mourad A.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions