mardi 25 septembre 2018 13:05:30

Inondations d’El-Bayadh : 80 familles sinistrées relogées

Quatre-vingts familles d'El Bayadh, dont les habitations ont été détruites par les dernières inondations ayant frappé la région, ont été relogées hier dans des logements sociaux neufs, situés à la cité des Frères Hassani, dans la nouvelle zone d’extension urbaine, au chef-lieu de la wilaya,

PUBLIE LE : 11-10-2011 | 0:00
D.R

Quatre-vingts familles d'El Bayadh, dont les habitations ont été détruites par les dernières inondations ayant frappé la région, ont été relogées hier dans des logements sociaux neufs, situés à la cité des Frères Hassani, dans la nouvelle zone d’extension urbaine, au chef-lieu de la wilaya, a-t-on constaté. Ces familles étaient installées temporairement au centre de transit aménagé spécialement pour l’accueil des sinistrés des inondations qui avaient frappé la région le 1er octobre dernier. D’importants moyens ont été mobilisés pour assurer le bon déroulement de l’opération, dont des camions et des bus pour le transport des familles du centre de transit vers leurs nouvelles habi- tations, dans une ambiance de grande satisfaction et de grand soulagement. Parmi les familles relogées, El-Hadja Fatma, mère de l’agent de la Protection civile Mustapha Belekehal, qui avait trouvé la mort lors de cette catastrophe naturelle, emporté par les crues d'un oued en furie, alors qu’il tentait de porter secours à une vieille dame. Tout en saluant l’opération, El-Hadja Fatma a tenu à exprimer sa « reconnaissance » et sa « gratitude » aux pouvoirs publics qui « ont tenu leurs engagements à l'égard des sinistrés », a-t-elle souligné. « L’Etat s’est porté au secours des familles sinistrés depuis les premières heures de la catastrophe », a-t-elle soutenu. Cette journée représente « un tournant important » aussi dans la vie de M. Mohamed Tahri, dont l’habitation au quartier El-Guerrab s’est entièrement effondrée et qui, dit-il, vient d’ « obtenir le logement attendu durant de longues années ». Celui-ci a salué les efforts déployés pour la prise en charge des sinistrés. Des efforts     « perceptibles sur le terrain depuis le premier jour du transfert de ma famille au centre de transit, jus-qu’à son relogement aujourd’hui dans un logement social neuf », a-t-il dit.
Le wali d’El-Bayadh a tenu à réitérer « la détermination de l’Etat à prendre en charge les sinistrés », soulignant à ce propos que « dans un délai de 10 jours, un premier groupe de 80 familles sinistrées a été relogé ». Des efforts sont déployés pour livrer au « plus tôt » une autre tranche de logements, et pouvoir reloger, à la veille du 57e anniversaire du déclenchement de la Révolution, un deuxième groupe de familles sinistrées, a assuré le chef de l’exécutif de la wilaya. Les familles relogées aujourd’hui sont celles dont les habitations ont été classées « rouges » après constatation par les commissions techniques de leur degré de détérioration, et qui avaient été accueillies, dans une première étape et à titre temporaire, au centre de transit. La même disposition a concerné le classement des habitations des autres familles transférées au centre de transit, selon la cellule de crise de la wilaya mise en place à la suite des inondations.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions