mardi 07 juillet 2020 17:27:14

Syrie : L'opposition évoque le dialogue avec le pouvoir sous conditions

Les opposants syriens au président Bachar al-Assad ont réaffirmé samedi que le dialogue avec le pouvoir ne pourra être engagé sans un « retrait total des forces armées du terrain », ont rapporté des médias.

PUBLIE LE : 10-10-2011 | 0:00
D.R

Les opposants syriens au président Bachar al-Assad ont réaffirmé samedi que le dialogue avec le pouvoir ne pourra être engagé sans un « retrait total des forces armées du terrain », ont rapporté des médias. « Aucun dialogue avec le gouvernement ne sera possible sans le retrait des forces armées des rues, l'arrêt des meurtres et arrestations et l'autorisation de manifestations pacifiques », a souligné un représentant de l'opposition syrienne, Abdelaziz Al-Khair. Dans un communiqué rendu public samedi, l'opposition a réitéré « son rejet à toute intervention militaire étrangère dans les affaires internes du pays ». L'opposition a tenu ces propos à la suite d'un rassemblement jeudi dans la région de Halboun, située à 30 km de Damas. La répression militaire « compliquera la crise et entraînera davantage d'intervention étrangère et de violence interne », souligne le communiqué. Quelque 90 représentants de l'opposition, dont des membres du Conseil national syrien (CNS), sont réunis jusqu'à dimanche au nord de Stockholm (Suède), cherchant à rallier davantage de soutien. Par ailleurs, Damas a décidé la fermeture d'un poste-frontière avec la Turquie et interdit aux Turcs le passage de la frontière à cet endroit situé non loin de la ville syrienne de Qamichli, a annoncé samedi l'agence Anatolie.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions