lundi 22 juillet 2019 13:56:22

Otages algériens du navire MV Blida : Les négociations "se poursuivent toujours", selon l’armateur

Les négociations pour la libération des membres de l'équipage du vraquier MV Blida, qui avait fait l'objet au début de janvier d'un acte de piraterie, « se poursuivent toujours », bien qu'aucun élément nouveau ne soit à signaler quant à leur dénouement

PUBLIE LE : 22-09-2011 | 0:00
D.R

Les négociations pour la libération des membres de l'équipage du vraquier MV Blida, qui avait fait l'objet au début de janvier d'un acte  de piraterie, « se poursuivent toujours », bien qu'aucun élément nouveau ne soit à signaler quant à leur dénouement, a indiqué à l'APS M. Nacereddine Mansouri, directeur général d'International Bulk Carriers (IBC), armateur du navire. « Le contact n'a jamais été rompu et les négociations se poursuivent toujours, mais il n'y a rien de concret à ce jour », a déclaré M. Mansouri, citant l'affréteur (Leadarrow) qui a mis sur pied une cellule de crise à Athènes (Grèce). Le 7 août dernier, le ministère des Affaires étrangères avait affirmé  que les 17 membres de l'équipage algérien du vraquier MV Blida   étaient   « sains  et saufs », soulignant que les autorités algériennes suivaient de « très près » et avec une « attention soutenue » la situation des ressortissants algériens détenus par des pirates au large de la Somalie.
Le vraquier battant pavillon algérien, MV Blida, avait été victime, le 1er janvier 2011, d'un acte de piraterie en haute mer, alors qu'il se dirigeait vers le port de Mombasa au Kenya. Le navire avait à son bord un équipage de 27 membres, dont 17 de nationalité algérienne.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions