mercredi 22 mai 2019 18:56:18

Histoire : La création du GPRA, "un tournant décisif"

Les participants à une conférence sur la création du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) ont affirmé, hier à Alger, que la création de ce gouvernement constituait "un tournant décisif" dans l'histoire de la glorieuse guerre de libération.

PUBLIE LE : 20-09-2011 | 0:00
D.R

Les participants à une conférence sur la création du Gouvernement provisoire de la République algérienne (GPRA) ont affirmé, hier à Alger, que la création de ce gouvernement constituait "un tournant décisif" dans l'histoire de la glorieuse guerre de libération.   Intervenant à cette occasion, M. Brahim Abbès, représentant du ministre des Moudjahidine, a indiqué que la création du GPRA "constituait un tournant décisif" dans l'histoire de la guerre de libération, précisant que cette étape de l'histoire "avait annoncé le début de la fin de la nuit coloniale" française  en Algérie. La création du Gouvernement provisoire "a rassuré les amis de la Révolution qui ont su que cette dernière était sur la bonne voie et que l'Algérie s'approchait  de la liberté et de l'indépendance pour lesquelles elle avait payé un lourd tribut et des millions de chouhada depuis 1830". De son côté, l'universitaire Abdelkader Khellil a passé en revue les activités du GPRA depuis sa création le 19 septembre 1958.          
Le GPRA avait pris en charge le volet diplomatique pour faire connaître la cause algérienne et gagner le soutien et la solidarité de l'opinion publique internationale à travers sa participation aux forums internationaux, notamment aux niveaux africain et arabe et des visites à des pays frères solidaires de la révolution algérienne, a-t-il ajouté. Il a rappelé, dans ce contexte, la participation de la République algérienne aux conférences d'Accra (Ghana-décembre 1958), Monrovia (Liberia-août 1959), Tunis en janvier 1960 et Casablanca (Maroc-1961). Intervenant lors de cette rencontre initiée par le ministère des moudjahidine, M. Lamine Khan, membre du GPRA, a rappelé "le lourd tribut" payé par le peuple algérien pour le recouvrement de sa liberté et son indépendance, soulignant l'importance de l'écriture de l'histoire en vue de l'inculquer aux générations montantes.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions