mardi 25 septembre 2018 20:56:49

M. Mohamed Kebir Addou : “ Tous les bidonvilles de la capitale seront éradiqués ”

10.000 constructions précaires, démolies depuis 2004.

PUBLIE LE : 05-09-2011 | 0:00
D.R

10.000 constructions précaires, démolies depuis 2004.
 
«Quelque 50.000 familles vivent encore dans des bidonvilles, et c’est vers elles qu’est dirigée notre priorité. » C’est ce qu’a déclaré hier, le wali d'Alger, lors d’une conférence de presse concernant l'opération de relogement de 3.245 familles.
 Le wali d’Alger, qui n’est pas à sa première déclaration de ce genre, a expliqué que « la wilaya qui a déjà procédé à la démolition de 10.000 constructions illicites depuis 2004, procédera progressivement aux relogements des familles et que la wilaya est tributaire dans l’attribution de logement.»
M. Addou indique que le relogement des familles est un programme de la wilaya d’Alger, en exécutant les décisions du Président de la République et que 245.000 demandes de logement, toutes formules confondues, sont inscrites dans la capitale. Il est à signaler que près de 110.000 demandes de logement toute formule confondue sont enregistrés au niveau de la wilaya d’Alger.  
S’agissant des émeutes de Diar Echems dans la commune d’El Madania, le wali d'Alger, M. Mohamed Kebir Addou a qualifié la grogne des habitants d’ «impatience». « Je comprends cette impatience mais je ne comprends pas la manière dont cette impatience est manifestée. Il faut faire preuve de sagesse et que chaque citoyen doit attendre son tour», déclare-t-il. 412 familles de cette cité ont été relogées aujourd’hui à Birtouta. Quant au sort de la cité de Diar Echams une fois les habitants relogés, le wali a indiqué que  le cas de la cité sera réexaminée.  
Sur une question concernant les logements non occupés et les gens qui ont bénéficié de plus d’un logement, le wali d’Alger a expliqué que « des enquêtes sont faites régulièrement, a partir desquelles des dépôts de plaintes sont déposés auprès de la justice afin que l’Etat récupère les logements non occupés et les distribue aux plus nécessiteux.»  68.000 logements sont inscrits entre 2010 et 2014, dont 20.000 logements, toutes formules confondues, seront distribués d’ici janvier 2012 et 3.000 logements sont destinés à la commission de distribution de logement. Il a entre autres souligné qu’aujourd’hui la wilaya  procède à la dernière opération de relogement des familles habitant la cité Diar El Kaf.  
De son côté, le directeur de l'Habitat de la wilaya d'Alger, M. Mohamed Ismaïl, a souligné que quelque 1.235 familles occupant des chalets ou des habitations précaires à Alger seront relogées aujourd’hui. Cette opération, première du genre depuis le début de l'année et la 25e depuis le lancement l'année passée par la wilaya d'Alger des opérations de relogement, concerne 123 familles de la cité des chalets Mimouni, 291 familles de la cité des chalets Draa El-Guendoul, 191 familles de la cité des chalets Bouraada, 25 familles à Bentalha, 399 familles de Diar Ech-Chems (El-Madania) et 206 familles de Djenane Hassan.           
 Les cités de Birtouta, des Eucalyptus, Baraki, Haouch Megnouch, Gué de Constantine, Douéra et Beni Messous accueilleront ces familles. Par ailleurs, ce mois de septembre verra le relogement en trois étapes (5, 7 et 9 du mois) de 3.245 familles des différents quartiers vulnérables de  la capitale.
17 quartiers au total au niveau de la capitale sont concernés par l'opération de relogement, a indiqué le responsable précisant que les familles relogées seront accueillies par 30 cités. 15 d'entre elles ont une capacité d'accueil de plus de 80 logements comme Hammamet, Ain Benian, Zeralda, Souidania, Douéra, Birtouta, Tessala Merdja et Baraki (3 quartiers), Gué de Constantine, Aïn Malha, Draria, Bordj el Bahri et Beni Messous.          
9.900 agents, 9.000 camions et 70 autobus ont été mobilisés pour faciliter le transfert de ces familles vers leurs nouveaux logements.      
    5.150 places pédagogiques ont été dégagées au profit des enfants de ces familles, dont 4.200 au niveau de la direction de l'éducation d'Alger-Ouest, 500 à Alger-Est et 450 au niveau de la direction de l'éducation d'Alger-Centre.      
 Dans le cadre du plan quinquennal 2010-2014, Alger bénéficiera 60.000 logements, dont 40.000 logements sociaux, 20.000 logements promotionnels aidés, a rappelé  M. Smail ajoutant que la période allant de septembre 2011 à juin 2012 verra la distribution de 20.000 logements dont 15.000 à caractère social et 5.000 de type social-participatif.
Wassila Benhamed

    
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions