dimanche 18 novembre 2018 14:05:59

Habitat : 3 245 familles relogées cette semaine à Alger

En 2010, au moins 34 sites d'habitation précaire se trouvant au cœur de la capitale avaient été touchés par les opérations de relogement contre 14 sites de sinistrés du séisme de 2003.

PUBLIE LE : 03-09-2011 | 0:00
D.R

En 2010, au moins 34 sites d'habitation précaire se trouvant au cœur de la capitale avaient été touchés par les opérations de relogement contre 14 sites de sinistrés du séisme de 2003.         

Dans la perspective de mettre un terme à la crise de logement qui sévit depuis quatre décennies à Alger, plusieurs importantes opérations de relogement ont été initiées depuis 2010.
 La prochaine devrait concerner 3.245 familles issues de différentes circonscriptions de la capitale, et qui vont être relogées au cours de cette semaine, comme l’a annoncé hier la wilaya d'Alger dans un communiqué. En effet, sans préciser les lieux de relogement de ces familles, le communiqué de la wilaya indique que 1.235 familles sont issues des circonscriptions de Sidi M'hamed, Bab El-Oued, Zéralda, Hussein Dey, El-Harrach, Dar El-Beida, Baraki, Rouiba, Bouzaréah, Bir Mourad-Raïs et Draria. 1.092 familles des circonscriptions de Sidi M'hamed, Bab El-Oued,  Zéralda, Hussein Dey, Dar El-Beida et Rouiba seront relogées, le 7 septembre, alors que 918 familles des circonscriptions de Sidi M'hamed, Bab El-Oued, Hussein-Dey et Baraki le seront le 9 du même mois.
Cette opération a  pour objectif d'améliorer l'aspect urbanistique de la capitale à travers l'éradication totale de l’habitat précaire à l’horizon 2014.
Selon le ministre de l'Habitat et de l'Urbanisme, M. Noureddine Moussa, en 2011, il est prévu la réalisation de 234.000 logements, alors que 60.000 unités ont été achevées durant le premier trimestre de l’année.
 Le programme quinquennal d’investissement public (2010-2014) qui a consacré 4.500 milliards de DA, soit 60 milliards de  dollars, pour le secteur de l’Habitat, ce qui équivaut à près d’un cinquième du budget global du programme, doté de 286 milliards de dollars,  prévoit la réalisation de près de 2,5 millions de logement.
 A l'échelle nationale, 380.000 logements sont inscrits dans le cadre du plan d’éradication de l’habitat précaire. Mais, selon    M. Moussa, les disponibilités financières ne sont pas, à elles seules,  suffisantes pour résoudre la problématique du logement en Algérie. Outre le manque d’assiettes foncières dans le centre du pays, celui du savoir-faire est l’autre problème qui entrave la bonne exécution des programmes de logement en Algérie, selon M. Moussa. 22.000 entreprises qualifiées activant dans le BTPH durant le dernier quinquennat et 34.000 aujourd’hui ne sont pas suffisantes quand on sait qu’une  bonne partie d’entre elles sont des entreprises familiales employant moins de 9 personnes.
En 2010, au moins 34 sites d'habitation précaire se trouvant au cœur de la capitale avaient été touchés par les opérations de relogement contre 14 sites de sinistrés du séisme de 2003.         
 Ces opérations ont concerné plus de 10.000 familles qui occupaient des  bidonvilles, des chalets, de vieilles habitations ou habitaient dans des cimetières et des terrains destinés à la réalisation de grands projets, a détaillé cette source. Grâce au relogement des familles qui ont tant souffert dans des habitations précaires, d'autres familles nourrissent l'espoir d'être relogées et attendent leur tour, notamment celles ayant déposé un dossier depuis plusieurs années pour bénéficier d'un logement social.
Wassila Benhamed
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions