jeudi 20 septembre 2018 18:33:23

Le wali de Constantine l’a annoncé : L’éradication totale des bidonvilles

Il semble que l’on bouge enfin à Constantine. Outre la récente fermeture du pont de Sidi-Rached pour travaux, la mise en fonction du nouveau plan de circulation de la ville, les opérations d’assainissement des différentes stations de bus et de taxis de la ville

PUBLIE LE : 30-08-2011 | 0:00
D.R

Il semble que l’on bouge enfin à Constantine. Outre la récente fermeture du pont de Sidi-Rached pour travaux, la mise en fonction du nouveau plan de circulation de la ville, les opérations d’assainissement des différentes stations de bus et de taxis de la ville, voilà donc que le wali de Constantine Noureddine Bedoui, prend sur lui de revenir sur un problème qui mine l’antique Cirta, la question récurrente de l’éradication des bidonvilles qui enserrent la ville des Ponts dans un hideux capharnaüm. Aussi, le processus d’éradication de l’habitat précaire à Constantine semble enfin engagé, et sera parachevé, «d’ici la fin de l’année en cours», a indiqué, hier, M Bedoui, dans une conférence improvisée lors d’une d'une rencontre avec les comités des quartiers bidonvilles à Daksi dans la périphérie du secteur urbain de Sidi-Mabrouk. Le wali a fait savoir que la wilaya de Constantine visera à l’élimination des bidonvilles défigurant de nombreuses zones de la Cité des ponts et le renouvellement du programme des dossiers des habitants des bidonvilles.  Cette éradication s’effectuera d’une «manière étudiée et soignée qui tiendra compte de toutes les exigences imposées par le dossier de la modernisation de la ville, à commencer par le choix des sites qui seront ciblés en priorité», a-t-il précisé. Affirmant que le plan de modernisation de la métropole Constantinoise «vient de bénéficier de l’appui des hautes instances du pays», M. Bedoui a indiqué que «des affectations d’attribution de logements pour les citoyens des bidonvilles seront signées au préalable avec l’OPGI, sur la base des programmes octroyés, avant la fin de l’année en cours».
Noureddine Bedoui précise encore que pour que les choses avancent rapidement il est nécessaire que les citoyens de la ville se sentent concernés par la remise à niveau de Constantine et prennent de responsabilité dans ces opérations».
Rona Merdaci K.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions