Hommage à cheikh Abderrahmane Chibane : La mosquée El-Atik d'Hydra baptisée du nom du défunt

Un hommage a été rendu, dans la nuit de jeudi à vendredi à Alger, au défunt Abderrahmane Chibane, un des plus éminents érudits algériens qui a consacré sa vie au service de l'islam, de la langue arabe et de la patrie
PUBLIE LE : 19-08-2011 | 23:00

Un hommage a été rendu, dans la nuit de jeudi à vendredi à Alger, au défunt Abderrahmane Chibane, un des plus éminents érudits algériens qui a consacré sa vie au service de l'islam, de la langue arabe et de la patrie, selon les témoignages de plusieurs personnalités ayant pris part à cette rencontre. Décédé la semaine dernière, cheikh Abderrahmane Chibane comptait parmi les grands érudits, à l'instar d’Abdelhamid Ibn Badis et cheikh El-Ibrahimi, qui ont voué leur vie à l'éducation des générations, ont indiqué ces personnalités lors de cet hommage organisé par le ministère des Affaires religieuses et du Waqf et auquel ont assisté plusieurs personnalités nationales, politiques et religieuses, outre des membres du corps diplomatique accrédités à Alger, des compagnons et des proches du défunt. Après la lecture de versets coraniques par le récitateur, Mohamed Ibrahimi, le ministre des Affaires religieuses et du Wakf, M. Bouabdellah Ghlamallah, a baptisé la mosquée El-Atik d'Hydra (Alger) du nom du défunt Abderrahmane Chibane. Le ministre a rappelé les qualités et les hautes vertus de cet grand érudit qui se distinguait par ses positions fermes et son amour pour la science et les savants. Cheikh Abderrahmane Chibane a contribué à l'insertion des enseignants non réguliers dans le corps de l'éducation et à leur indemnisation financière et morale, pour leur apport dans ce domaine, a indiqué M. Ghlamallah qui a ajouté que le défunt avait également présidé la commission d'élaboration de manuels scolaires. Le défunt figurait également parmi les membres de l'instance de l'orientation et de l'information aux côtés d’Ahmed Boumendjel, Abane Ramdane et M'hamed Yazid. Le frère du défunt, Saïd Chibane, a rappelé dans une allocution quelques étapes du parcours de cheikh Abderrahmane Chibane dont la devise était "apprendre et enseigner". Pour sa part, M. Mohamed D'magh Al Atrous, ancien ministre de la Culture, a rappelé les vertus de cet érudit qui a signé de sa plume des articles de certains journaux, notamment El Moudjahid (en langue arabe) sur la Révolution algérienne. Le professeur El-Hadi Hassanine a évoqué les réalisations du regretté Abderrahmane Chibane dont la création de la commission de la réhabilitation du patrimoine de l'Association des oulémas musulmans algériens. Il a également contribué à la restitution de la grande mosquée de Paris, financée par l'Algérie, outre la création de la revue El Asr. Cheikh Mohamed Mekerkeb, membre de l'Association des oulémas musulmans algériens, a indiqué pour sa part que le défunt Abderrahmane Chibane était un éminent érudit aux connaissances incommensurables. Outre le ministre des Affaires religieuses, l'hommage a été marqué par la présence du ministre de la Communication M. Nacer Mehal, de M. Mohamed Boughazi, conseiller à la Présidence de la République, ainsi que de plusieurs personnalités nationales, politiques et religieuses.
 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com