vendredi 14 aot 2020 20:09:22

Sidi Bel-Abbès : Visite de travail du Premier Ministre aujourd’hui

Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, effectuera aujourd’hui une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Sidi Bel-Abbès, a annoncé hier un communiqué des services du Premier ministère.

PUBLIE LE : 12-07-2020 | 23:00
D.R
Lors de cette visite, M. Djerad effectuera des visites d’inspection de plusieurs projets inscrits dans le programme de développement de cette wilaya, relevant notamment des secteurs de l’habitat, de l’agriculture, de l’industrie et des infrastructures de base destinées à l’amélioration des conditions de vie des citoyens, notamment au profit des zones d’ombre, précise le communiqué. 
Le Premier ministre devra également, à l’occasion de l’inauguration du centre anti-cancer de Sidi Bel-Abbès, s’enquérir des mesures et des conditions de prise en charge sanitaire de la population de cette wilaya, en cette période de pandémie, a ajouté le communiqué des services du Premier ministère. 
 
Relancer l’activité socio-économique
189 zones d’ombre recensées
 
Le Premier ministre, Abdelaziz Djerad, effectue, aujourd’hui, une visite à Sidi Bel-Abbès qui lui permettra de prendre connaissance des principales préoccupations des habitants de la wilaya où on a recensé 189 zones d’ombre, notamment dans sa partie sud.
Cela n’a pas empêché la réalisation dans la wilaya d’infrastructures administratives et socio-éducatives, un tronçon autoroutier de 71 km et la mise en service du tramway ou encore l’extension et la modernisation du réseau ferroviaire desservant le Sud et les Hauts Plateaux.
Par ailleurs, il y a des difficultés rencontrées dans les secteurs de l’habitat, de l’aménagement, de l’hydraulique, des travaux publics et de la santé.
Le programme d’action des autorités locales prend en considération de telles données pour parvenir à l’équilibre régional en exploitant tous les atouts et relancer l’activité socio-économique. «Il y a effectivement de grandes potentialités à rentabiliser», note le wali, Limani Mustapha.
Ces derniers mois, de nombreux efforts sont consacrés à la protection de la population contre le virus en dépit de quelques faiblesses. 
Une contrainte qui n’a guère empêché le maintien de la cadence dans la réalisation des projets du bâtiment où l’on prévoit la réception de 2.300 logements sociaux pour la résorption de l’habitat précaire et de récupérer un foncier de plus de 23 hectares devant servir de sites à de nouveaux équipements. 
Une étude a été finalisée par le Groupe Hasnaoui pour la réalisation de cités conformes aux normes écologiques sans solliciter l’apport de l’Etat mais seulement grâce à un contrat entre le promoteur et l’acquéreur.  Les éco-quartiers contribuent à améliore le cadre de vie et à promouvoir l’environnement urbain. 
Pour les travaux publics, l’état des routes au niveau notamment du chef-lieu laisse à désirer. 
En ce qui concerne l’hydraulique, la préoccupation majeure demeure l’aménagement de l’oued Mekkerra, ce canal d’eaux usées à ciel ouvert, et l’alimentation en eau potable. 
Un plan d’action a été élaboré mais il n’est pas réalisé par manque de ressources financières d’où la nécessité de lever le gel sur toutes les opérations envisagées. 
Le secteur de la santé, qui a bénéficié de la réception du centre anti-cancer et deux hôpitaux à Tabia et à Ras El Ma et le CHU Hassani-Abdelkader, mérite une attention particulière. 
Une étude a été prévue pour la réalisation d’un nouveau CHU dans la perspective de répondre aux besoins et attentes des patients. A signaler aussi le problème du sous-encadrement, de disponibilité de laboratoires et d’un service de radiologie.
La crise sanitaire a mis à nu les carences et montré les limites du secteur, ce qui nécessite une refonte du secteur basée sur l’encadrement de ces structures en quête d’efficacité et de rigueur dans leur organisation.
Le secteur a bénéficié d’enveloppes financières conséquentes pour sa remise à niveau et sa modernisation.
La wilaya dispose d’un mont forestier et de parcours steppiques et ressources agricoles. Une exploitation agricole spécialisée dans l’arboriculture sera visitée par le Premier ministre.
L’exploitation de la nappe alfatière et la plantation d’arbres fruitiers auront des incidences sur le développement de ces filières.
Le Premier ministre se rendra au douar El Jouaher pour le lancement du projet de raccordement en gaz naturel, ce qui revêt un caractère symbolique pour relever l’intérêt accordé par l’Etat aux zones d’ombre au nombre de 189 dans la wilaya. 
Une enveloppe financière a été dégagée pour l’éclairage rural et l’aménagement pour améliorer le cadre de vie des populations rurales. 
Abbès Bellaha
 
Groupe des Sociétés Hasnaoui 
Inauguration d’une unité de transformation de marbre et de granit
 
Le Groupe des Sociétés Hasnaoui, entreprise de construction et intégrateur des solutions globales pour le secteur du bâtiment, basé à Sidi Bel-Abbès, inaugure aujourd’hui, en présence du Premier ministre Abdelaziz Djerad et de membres du gouvernement, la plus grande unité de transformation de marbre et de granit en Afrique, baptisée TamStones.
L’unité située sur le site de la carrière de Sidi Ali Benyoub s’étale sur une superficie de 64.500 m² dont 28.000 m² couvertes. Son coût de réalisation a atteint 4.000.000.000,00 DA et sa capacité de production nominale est de 10.000 m2/jour.
L’usine va générer 400 emplois directs dans une première phase et plus de 1.000 emplois indirects.
Elle devra satisfaire en pierres ornementales et dalles de pierre la demande locale et elle a été conçue pour approvisionner les marchés extérieurs. Les capacités de production de TamStones devraient atteindre 10.000 m² par jour en marbre et granit, selon Omar Hasnaoui, directeur général du Groupe. L’exportation constituera un débouché important de ces volumes de production.
 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions