vendredi 14 aot 2020 21:15:35

L’Algérie appelle à Genève au respect de la souveraineté des états

La mission permanente de l’Algérie auprès de l’Office des Nations Unies à Genève a appelé au respect de la souveraineté des Etats et de leur intégrité territoriale, à l’occasion de la 44e session du Conseil des droits de l’homme.

PUBLIE LE : 03-07-2020 | 23:00
D.R
«L’Algérie tient également à appeler au respect de la souveraineté des Etats, conformément aux principes universels de non-ingérence dans les affaires intérieures qui sont consacrés dans la Charte des Nations Unies», a déclaré jeudi dernier M. Mehdi Litim, chargé d’affaires auprès de la mission algérienne lors d’un débat interactif avec la cheffe des droits de l’homme de l’ONU, Mme Michelle Bachelet.
Il «exhorte la communauté internationale à respecter scrupuleusement l’intégrité territoriale de tous les pays, y compris sur certaines situations soulevées au cours de la présente session». L’Algérie, a-t-il poursuivi, «accueille avec satisfaction» l’engagement du Bureau du HCDH à mettre en œuvre l’agenda 2030, évoquant à ce titre «les acquis notables» que le pays a «enregistrés dans la matérialisation des droits de l’homme par la promotion du pluralisme démocratique, du développement humain et de l’accès aux droits fondamentaux. La délégation algérienne a remercié le Haut-commissaire pour la présentation de son rapport annuel sur les droits de l’homme, lui renouvelant le soutien de l’Algérie à l’accomplissement de son mandat.
M. Litim a, par ailleurs, souligné que l’Algérie partageait la préoccupation de Mme Bachelet sur la situation actuelle des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés et condamnait fermement le plan d’annexion d’une partie de la Cisjordanie.
«Nous sommes également dans l’attente d’une mise à jour de la base de données sur les entreprises installées dans les territoires colonisés, participant à la poursuite de la colonisation, et appelons à la cessation de leurs activités», a indiqué le diplomate algérien.
Mme Bachelet a dénoncé lundi dernier l’illégalité du projet israélien d’annexion de la Cisjordanie, avertissant que ses «ondes de choc dureront des décennies». 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions