lundi 06 juillet 2020 19:39:17

Pénétrante autoroutière de Bejaia : Livraison du tunnel de Sidi-Aich

Le tunnel de Sidi-Aich à Bejaia est achevé après trois ans de travaux, a-t-on appris auprès de la cellule de communication de l’entreprise China railway construction corporation (CRCC).

PUBLIE LE : 30-06-2020 | 0:00
D.R
Ce projet qui est partie intégrante de la liaison autoroutière reliant le port de Bejaia à l’autoroute Est-Ouest, composé de deux tubes du tunnel, s’étend sur plus de 3,3 km et traverse la zone urbaine après sa réalisation dans des conditions géologiques complexes. 
Pour Haïfa, membre de la cellule de communication, la livraison de cet ouvrage d’art constitue une avancée significative dans la mise en œuvre globale du projet réalisé par le groupement CRCC-SAPTA. 
Elle indique que la section d'entrée du tunnel est située sur un terrain meuble de glissement, avec une profondeur enterrée minimale de 8 mètres et portant 42 maisons résidentielles. 
Les roches encaissantes du tunnel sont principalement des roches tendres tels les marnes et les schistes expansifs, qui sont de grade IV ou V.  «La longueur de la zone fracturée sous influence tectonique représente environ un tiers de la longueur totale du tunnel. Les eaux souterraines développées facilitent le tassement de la voûte, la convergence latérale et la déformation longitudinale pendant le processus de creusement de tunnel», précise-t-elle. 
Mme Haïfa affirme que l'entreprise a organisé plusieurs réunions avec des experts algériens et chinois portant sur plusieurs axes allant de l’impact environnemental du projet à la ventilation en passant par les dispositifs d’éclairage, le système de drainage, le système de support ainsi que l’aspect surveillance et sécurité. 
Revenant sur la méthode de construction, elle explique que c’est la formule CRD qui a été adoptée. «Il s’agit d’une méthode qui utilise le support avancé des grandes voûtes-parapluies et des boulons d’ancrage en fibre de verre avec une longueur de creusement à cycle unique de seulement 62 cm», note-t-elle. 
Sur un autre registre, la responsable de la communication est revenue sur les difficultés connues sur le chantier pour souligner le fait que les constructeurs algériens et chinois ont travaillé ensemble pour les surmonter, avec un esprit de solidarité et d’entraide inégalable, notamment pendant la pandémie.  «Les contraintes sont essentiellement d’ordre géologique car nous parlons d’une région accidentée et montagneuse», soutient-elle, rappelant que l'entreprise, présente en Algérie depuis une vingtaine d’année, contribue au renforcement constant des relations exceptionnelles entre les deux nations.  A noter que CRCC réalise actuellement d’autres projets dans plusieurs wilayas, à l’image de la réalisation d’un hôtel à Biskra et le confortement de la pénétrante liant Tlemcen à l’autoroute.
Sami Kaidi
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions