jeudi 20 septembre 2018 16:35:01

messages de condoléances à la famille d’Abderrahmane Chibane

M. Bensalah : «L'Algérie perd un éminent érudit»

PUBLIE LE : 14-08-2011 | 0:00
D.R

M. Bensalah : «L'Algérie perd un éminent érudit»
Le président du Conseil de la nation, M. Abdelkader Bensalah, a affirmé que l'Algérie "vient de perdre un éminent érudit avec le décès du président de l'association des Ulémas musulmans, feu Abderrahmane Chibane".
"Les qualités du défunt Abderrahmane Chibane sont nombreuses et honorables, nous perdons en lui un éminent Faqih, un savant, et un imam parmi les grands noms de notre époque en Algérie et dans le monde arabo-musulman", a écrit M. Bensalah dans un message de condoléances adressé à la famille du défunt.
"Le défunt compte parmi les enfants de l'Algérie qui ont voué leur vie à son service dans diverses situations... en combattant au sein de l'école d'Ibn Badis, pour préserver la nation de l'aliénation spirituelle et culturelle fomentée par le colonialisme... puis en assumant des responsabilités en tant que ministre des Affaires religieuses et également en sa qualité de président de l'association des Ulémas musulmans algériens, héritière de la pensée des prédécesseurs", ajoute M. Bensalah.
Le président du Conseil de la nation rappelle que le défunt a défendu l'identité de la nation avec détermination et constance, mais loin de tout fanatisme à travers les activités de l'association, avec ses compagnons, en prônant l'attachement aux constantes de l'identité nationale et l'ouverture aux autres cultures et civilisations du monde.

M. Ziari : «Le défunt a milité pour une Algérie libre et indépendante»
Le président de l'Assemblée populaire nationale (APN), M. Abdelaziz Ziari a affirmé que l'Algérie perd en Abderrahmane Chibane "un penseur éclairé et un des symboles de la lutte pour une Algérie libre et indépendante".
"Je partage votre douleur en la perte du défunt qui a voué sa vie entière à la défense des valeurs arabo-musulmanes de l'Algérie et ce, dès le début de son activité au sein de l'association des Oulémas musulmans", écrit M. Ziari dans un message de condoléances à la famille du défunt cheikh Abderrahmane Chibane, décédé vendredi dernier. "L'apport du défunt est tout aussi précieux dans la défense de l'identité nationale en adhérant à la guerre de Libération, à travers son action au sein du comité de l'information du Front de libération nationale, et sa contribution en tant que membre de l'Assemblée nationale constituante à l'aube de l'indépendance ainsi que dans les différentes responsabilités qu'il a assumées", ajoute M. Ziari.

M. Ouyahia : «Un éducateur, un guide, un savant»
Le Premier ministre, M. Ahmed Ouyahia, a affirmé que l'Algérie perdait avec le décès du président de l'Association des Ulémas musulmans, cheikh Abderrahmane Chibane, "un de ses éminents érudits qui ont gravé leurs noms en lettres d'or dans le registre de l'histoire contemporaine du pays". "C'est avec une grande affliction que j'ai appris le décès du cheikh érudit et moudjahed Abderrahmane Chibane, président de l'Association des Ulémas musulmans algériens, que Dieu lui accorde Sa Miséricorde", a écrit M. Ahmed Ouyahia dans un message de condoléances adressé à la famille du défunt. "Le défunt rappelé à Dieu en ce mois sacré de Ramadhan s'est consacré, sa vie durant, au service de sa religion et de son pays", a-t-il poursuivi. Le Premier ministre a ajouté que l'Algérie perdait avec le décès de cheikh Chibane "un de ses éminents érudits qui ont inscrit leurs noms en lettres d'or dans le registre de l'histoire contemporaine de notre pays car ayant contribué de façon distinguée et remarquable à la lutte pour la Libération de l'Algérie du joug du colonialisme et du sous-développement pour se consacrer au lendemain de l'indépendance, à la formation du citoyen algérien en sa qualité d'éducateur, de guide, de ministre et de savant". La mort de cheikh Chibane est "une nouvelle accablante pour l'Algérie", a-t-il tenu à rappeler. En cette douloureuse circonstance, M. Ouyahia a présenté, à travers la famille du défunt, ses condoléances les plus attristées aux confrères du défunt au sein de l'Association des Ulémas musulmans, les assurant de sa profonde compassion et priant le Tout-Puissant de lui accorder Sa Miséricorde et de l'accueillir dans Son Vaste Paradis.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions