vendredi 07 aot 2020 04:37:47

Concert d’Abdelkader Chaou au théâtre de Verdure : Qaâda chaâbi

Dans le cadre des soirées intitulées “Layali Ramadhane”, organisées par l’Etablissement Art et culture, le théâtre de Verdure LaâdiFlici a abrité, vendredi soir, un récital de musique chaâbi avec Chaou Abdelkader.

PUBLIE LE : 13-08-2011 | 23:00
D.R

Dans le cadre des soirées intitulées “Layali Ramadhane”, organisées par l’Etablissement Art et culture, le théâtre de Verdure LaâdiFlici a abrité, vendredi soir, un récital de musique chaâbi avec Chaou Abdelkader. L’artiste qui s’est produit devant une faible affluence s’est donné à fond, en professionnel, pour gratifier le public d’un récital  convivial  qui allie l’écoute des qacidates, des moments d’évasion et de méditation avec des passages à des rythmes plus entraînants qui déclenchent l’envie d’entrer en transe.
Deux heures durant, le public a savouré des qacidates des grands poètes que reprend avec aisance et rigueur Abdelkader Chaou, un des grands maîtres actuellement de la chanson chaâbi, tout en se délectant de la légèreté du rythme des chansonnettes qui ont fait la gloire du chanteurs à ses débuts.
La soirée a débutée à 23 heures. L’artiste a fait son apparition sous les applaudissements du public qu’il salua avant de lui souhaiter “saha ramdamkoum”.  Abdelkader Chaou entama son récital avec du medh. Le chanteur enchaîna quelques q’cid dans le même registre durant une bonne partie du récital. La voix si mélodieuse du chanteur donne une autre saveur, voire une sensation de transparence qui rend plus accessible les poèmes anciens. C’est le miracle qui se produit dans cette ambiance intime du théâtre de Verdure avec un Abdelkader Chaou toujours égal à lui-même, prêt à satisfaire ses fans avec un savant dosage de qcid et les rythmes chaloupés de ses chansonnettes.  Le public satisfait  a chanté en chœur les standards du cheikh et dansé à chaque fois que l’orchestre change de rythme et opte pour un berouali endiablé. Kamel, la quarantaine, fonctionnaire, n’est pas près d’oublier cette soirée. “Je suis présent aujourd’hui parce que j’aime Chaou. J’aime toutes ses chansons, Chhilet laâyani, Meriem Meriem, Ana lghrib, vraiment toutes. Pour moi, c’est toujours un plaisir d’assister à ses récitals», nous dit-il avec enthousiasme.
Kafia Ait Allouache
 
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions