mercredi 15 juillet 2020 12:58:50

C’est parti pour la campagne : labours-semailles

Les autorités d’Oran, à leur tête le wali Abdelader Djellaoui, ont donné, jeudi, le coup d’envoi du lancement de la campagne labours-semailles pour la saison 2020, dans la commune d’Oued Tlélat.

PUBLIE LE : 07-06-2020 | 0:00
D.R
Pour la deuxième année successive, la superficie globale des terres agricoles connait une nette amélioration. En effet, les chiffres font état de 86.000 hectares de terres agricoles dont 55.000 réservées aux cultures céréalières. L’on note, par ailleurs, que la superficie totale labourée est de 53.000 ha, dont 21.000 ha destinés à la production de 150.000 quintaux de céréales, selon les données prévisionnelles. 
Si la wilaya d’Oran est souvent associée aux grands complexes industriels pétrochimiques notamment ainsi que le tourisme balnéaire et culturel, il n’en demeure pas moins que la ville recèle des potentialités agricoles non négligeables et qui demeurent sous-exploitées. Longtemps considéré comme secondaire, le secteur de l’agriculture connaît une nouvelle dynamique et des avancées remarquables enregistrées dans ses différents segments, et ce, grâce aux différents programmes de développement agricole lancés par le gouvernement dans le cadre de la mise en œuvre des différents plans quinquennaux ayant mobilisé d’importants budgets. 
Oran a bénéficié, au titre de soutien financier dans le cadre du programme Fonds national de régulation agricole (FNDRA), de plus de 452 milliards de centimes de 2000 à 2009. Quant aux soutiens réalisés, les chiffres correspondant à la même période font état de plus de 200 milliards de centimes. Pour ce qui est de la période s’étalant de 2009 à 2015 et dans le cadre du Programme national du développement de l’investissement agricole (FNDIA), la capitale de l’Ouest s’est vu attribuer au titre de soutiens engagés, une enveloppe financière dépassant les 114 milliards de centimes et plus de 37 milliards de centimes pour le compte des soutiens aux projets réalisés. Dans le même registre, le secteur de l’agriculture a bénéficié d’un nombre de projets d’investissement privé d’envergure, notamment dans le domaine de l’élevage avicole et le conditionnement.
Amel S.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions