mercredi 15 juillet 2020 13:59:37

Tizi Ouzou : Lancement de la campagne de démasclage de liège

Une récolte de 9.200 quintaux de liège est prévue cette année dans la wilaya de Tizi Ouzou, au titre de la campagne d’extraction entamée le 1er juin, a-t-on appris lors de la cérémonie du lancement officiel de cette campagne qui a eu lieu au niveau de la forêt d’Ath Ghobri.

PUBLIE LE : 07-06-2020 | 0:00
D.R

Avec cette production prévisionnelle, la wilaya occupera la troisième place au niveau national, a-t-on indiqué lors de cette cérémonie qui s’est déroulée en présence du conservateur des forêts, du directeur général de l’entreprise ERGR Djurdjura et les ouvriers engagés dans ce premier chantier consistant en l’exploitation de 600 hectares de liège. La récolte, qui se fera sur 39 cantons, fait face à plusieurs contraintes, dont le manque de main-d’œuvre qualifiée qui se raréfie d’année en année, ont déploré les responsables de la conservation des forêts et de l’ERGR qui ont lancé un appel aux jeunes à s’initier au métier de démascleur et de transformation du liège. Ce manque de main-d’œuvre avait contraint l’ERGR à renforcer l’année dernière ses équipes de démascleurs avec des ouvriers venant de Skikda. La récolte de cette année, qui sera assurée par des ouvriers de l’entreprise ERGR Djurdjura, sera acheminée vers le dépôt principal à Yakouren, d’une capacité de stockage de près de 15.000 quintaux. 

Les responsables de la conservation des forêts et de l’ERGR ont appelé les habitants des villages limitrophes aux forêts de faire preuve de vigilance pour éviter le déclenchement des incendies. Pour ce faire, ces villageois sont invités à effectuer des travaux de désherbage des alentours de leurs habitations et d’éviter l’incinération des ordures et des herbes arrachées en cette période de forte chaleur, étant donné qu’il est établi que la plupart des incendies ravageurs qu’a connus la wilaya prenaient souvent départ à partir de ces foyers d’incinération.
 Bel. Adrar
 
Plusieurs projets à l’arrêt 
 
Dans le cadre du suivi de la réalisation des projets inscrits à l'indicatif de la wilaya de Tizi-Ouzou, le premier responsable de l’exécutif, Mahmoud Djamaâ, a effectué, jeudi dernier, une visite de travail et d’inspection pour préparer la relance des projets à l'arrêt depuis l’apparition de la pandémie du coronavirus. Les chantiers dans le secteur de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, prévus pour la rentrée universitaire 2020/2021, sont concernés. Il s'agit de la résidence 1500 lits à Rehahlia, dans la commune de Tizi-Ouzou, et deux autres de 1.500 et 1.000 lits et du pôle universitaire Tamda, dans la commune de Ouaguenoune. Le wali a insisté sur la nécessité de la reprise des chantiers dans le strict respect de toutes les mesures sanitaires contre la propagation du Covid-19. «La reprise rapide de ces chantiers nous permettra d’être au rendez-vous de la rentrée universitaire 2020/2012», a-t-il indiqué, tout en chargeant le recteur de l’université Mouloud-Mammeri, le professeur Smail Daoudi, de prendre attache avec le ministère de tutelle pour étudier toutes les voies et moyens d’équipement des nouvelles résidences universitaire en phase d’achèvement. Le wali a visité trois sites susceptibles d’abriter un marché de gros de produits agroalimentaires situés dans les localités de Kaf Laâgab (Tadmait), Tizi-Rached et Tala Athmane.            Bel. Adrar
 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions