mercredi 15 juillet 2020 13:55:06

Experts et politologues : «Les desseins des ennemis de l’Algérie démasqués»

Les déclarations du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, lors de son allocution prononcée au siège du ministère de la Défense nationale sont qualifiées par de experts en communication et des politologues comme «l’affirmation d’un nouveau modèle dans les relations avec l’institution militaire, épine dorsale du pays autour de laquelle tout le peuple fait front».

PUBLIE LE : 04-06-2020 | 0:00
D.R

Les déclarations du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, lors de son allocution prononcée au siège du ministère de la Défense nationale sont qualifiées par de experts en communication et des politologues comme «l’affirmation d’un nouveau modèle dans les relations avec l’institution militaire, épine dorsale du pays autour de laquelle tout le peuple fait front».

C’est ce qu’affirme Idriss Attia, enseignant en sciences politiques et relations internationales à l’université d’Alger qui relève la détermination réaffirmée du Chef de l’Etat quant à faire taire les lobbies ciblant l’ANP par des campagnes désespérées.
Ils représentent des ennemis éternels de l’Algérie qui sont démasqués et leurs agissements sont rejetés énergiquement par le peuple sur lequel ils n'ont eu aucun impact. Au contraire, il réaffirme son lien fusionnel et indéfectible avec son armée nationale.
«Les desseins sordides de ces cercles d’outre-mer qui échafaudent sans cesse des plans de déstabilisation comme c'était le cas lors de la dernière campagne médiatique visant à attenter à l’ANP et à la noblesse du hirak ont produit exactement l’effet contraire», indique, de son côté, le conseiller à la communication et enseignant à l'université de Blida, Abderrahmane Bouteldja.
Les cercles en question ont été déjà ouvertement dénoncés par le Président de la République lors de son entrevue, le 22 janvier dernier, avec les responsables des médias nationaux publics et privés. Il avait fait savoir qu’ils «n’ont toujours pas digéré la protection assurée par l’institution aux marches populaires et au hirak» mettant en relief le fait que ces vaines tentatives visant à donner l’image d’un Etat totalitaire sont tout aussi mensongères que pitoyables tant la liberté d’expression et le climat démocratique constituent des réalités indéniables en Algérie.
Le politologue Idriss Attia note que la jeune démocratie plurielle en Algérie ne sera que mieux consolidée à travers la dynamique de réformes politiques auxquelles s’attèle le régime à commencer par la révision constitutionnel en cours. Il rappelle que parmi les dispositions contenues dans la première mouture de l'avant-projet figurent aussi bien la constitutionnalisation du hirak que la participation de l’ANP aux opérations du maintien de la paix et de la stabilité à l'étranger sous l’égide de l’ONU. «Le caractère audacieux de ces dispositions dérange les cercles hostiles à l’Algérie», mentionne notre interlocuteur qui souligne que «la visite du chef de l’Etat au MDN et son intervention par le moyen de visioconférence aux cadres de l’ANP est synonyme de la cohésion institutionnelle autour de l’objectif de la promotion et de la consolidation de la souveraineté populaire». Pour sa part, l’universitaire, Abderrahmane Boutteldja, a mis en relief l'importance de moderniser l’institution militaire «en tant qu’option stratégique pour protéger la souveraineté nationale et aussi en qualité de soutien fort à l’économie nationale».
«La promotion des industries militaires, en tant qu’option stratégique, est tout aussi cruciale que l’édification d’une économie nationale forte et diversifiée pour la protection de la souveraineté, des constantes et valeurs de la nation et le renforcement de la cohésion de ses enfants», avait en effet plaidé le chef de l’Etat lors de son allocution.
Mardi dernier, et l’occasion d’une visite de travail qu’il a effectué au siège du MDN, le président a souligné «qu’il n’est pas étonnant que ces lobbies haineux et envieux s’acharnent dans leurs campagnes hystériques, car incapables de retenir les leçons du passé, autrement ils auraient compris que ces campagnes désespérées contre la digne héritière de l’ALN, aussi diversifiés soient leurs artifices et ruses, elles ne feront que renforcer l’adhésion de notre peuple autour de son Armée».
    Karim Aoudia

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions