lundi 06 juillet 2020 18:44:26

CHU de Sétif : L’intersectorialité au cœur de l’action

Au lendemain de la rencontre wali-cadres de la santé, qui s’est tenue jeudi et s’est traduite par la décision de mise en place d’une commission intersectorielle de suivi de la pandémie du Coronavirus et de prise en charge des préoccupations du corps médical, une importante réunion s’est tenue samedi au siège de la wilaya.

PUBLIE LE : 03-06-2020 | 0:00

 Au lendemain de la rencontre wali-cadres de la santé, qui s’est tenue jeudi et s’est traduite par la décision de mise en place d’une commission intersectorielle de suivi de la pandémie du Coronavirus et de prise en charge des préoccupations du corps médical, une importante réunion s’est tenue samedi au siège de la wilaya.
Cette première rencontre du genre a regroupé le directeur de wilaya de la santé, le DG du CHU, la présidente du conseil scientifique, le DAPM et le chef de service des maladies infectieuses ainsi que des directeurs de l’exécutif de wilaya et le responsable de la protection civile.
Le wali, qui a présidé cette rencontre, est revenu sur le non-respect des mesures de confinement par les citoyens qui doivent, dira-t-il, prendre leur responsabilité et s’impliquer pleinement dans cette bataille. Il déplorera à ce titre des attitudes négatives et appelé au sens de la responsabilité de chacun.
La multiplication des efforts de sensibilisation à tous les niveaux devra, par ailleurs, trouver une place privilégiée dans cette dynamique de l’intersectorialité qui doit constituer le cheval de bataille de tous ceux qui sont impliqués dans la lutte contre la propagation du coronavirus qui ne relève pas du seul secteur de la santé dans sa dimension sociétale, ajoute le wali qui réitérera sa disponibilité entière à œuvrer dans cette optique.
Le point important inhérent à l’insuffisance des capacités d’accueil du CHU ne tardera pas à trouver la solution qui s’impose. Des propositions qui ont été exposées à cet effet, il ressort que les deux étages vides au niveau du CAC, équipés et dotés des moyens nécessaires, pourront recevoir les cas suspects et alléger les espaces saturés du CHU. Une visite des lieux a été entreprise hier en fin d’après-midi en compagnie du wali.
La contrainte liée au personnel et à la restauration sera prise en charge dans le cadre de l’intersectorialité, ainsi que les éventuelles autres contraintes. «Les moyens existent, donc pas de problèmes», dira le wali qui se dira également prêt à débloquer une enveloppe pour les équipements de protection du personnel médical si un fournisseur en la matière existe, la remise d’une autre ambulance au CHU Saâdna-Abdenour, l’utilisation en cas de nécessité des locaux de l’école paramédicale ont été autant de mesures prises au cours de cette première rencontre.

F. Zoghbi
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions