lundi 06 juillet 2020 18:41:13

Oran : Alimentation en eau potable 18 heures par jour

La Société de l’eau et de l’assainissement d’Oran (SEOR) a adopté un nouveau programme d’alimentation en eau portable à raison de 18 heures/jour, suite au manque enregistré au niveau de la station de production de l’eau de mer d’El Mectaa ces derniers temps

PUBLIE LE : 31-05-2020 | 0:00
La Société de l’eau et de l’assainissement d’Oran (SEOR) a adopté un nouveau programme d’alimentation en eau portable à raison de 18 heures/jour, suite au manque enregistré au niveau de la station de production de l’eau de mer d’El Mectaa ces derniers temps, a- t-elle indiqué jeudi dans un communiqué.  Cette société vient d’adopter un programme d’alimentation quotidien particulier avec une plage horaire de 18 heures par jour, allant de 5 heures du matin à 11 heures du soir à travers tout le territoire de la wilaya et qui sera applicable de manière progressive à partir de dimanche (demain), a-t-on annoncé.
Selon la même source, ce nouveau programme intervient suite à une baisse enregistrée ces derniers temps au niveau de la station de dessalement d’eau de mer d’El Mactaa, en plus de la demande en eau potable en constante augmentation durant cette période difficile liée à la propagation du coronavirus, coïncidant avec l’approche de la saison estivale.
Le nouveau programme de distribution permet de gérer l’approvisionnement en eau potable et de garantir une distribution régulière et équitable à travers l’ensemble des régions concernées, a-t-on souligné.
Le communiqué indique que ce programme sera effectif jusqu’à ce que le niveau de production de l’eau de la station de dessalement d’eau de mer d’El Mactaa soit atteint et qui est prévu dans les échéances prochaines, de même que la réalisation d’un projet de séparation de la conduite de Mostaganem-Arzew-Oran, qui est couplée à la station d’El Mactaa, qui vise à assurer de manière simultanée le pompage d’une importante quantité d’eau, via les systèmes des eaux de surface et de dessalement.
Le programme sera suivi de manière systématique et en temps réel via les moyens technologiques, à l’instar du système de surveillance et de maîtrise à distance, a encore souligné la même source qui a fait savoir que la priorité en matière d’exploitation de l’eau sera accordée à l’eau dessalée.
Les eaux de surface du barrage de Chellif et de Kerada demeurent comme réserve et stock pour garantir l’opération de l’approvisionnement et la continuité du service public et la distribution de l’eau, en cas d’arrêt partiel ou total éventuel de la station d’El Mactaa. 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions