dimanche 23 septembre 2018 10:30:02

Généralisation du système du tiers payant : Remède à la bureaucratie

Le système du tiers payant du médicament, généralisé depuis le 1er août à tous les assurés sociaux titulaires d'une carte Chifa et à leurs ayants droit, se veut une formule pour améliorer la qualité de prestations à tous les assurés sociaux quelle que soit leur qualité.

PUBLIE LE : 11-08-2011 | 0:00
D.R

Depuis son lancement en 2007, la carte électronique Chifa, initialement disponible seulement pour certaines catégories, telles que les retraités, les invalides, les malades chroniques et ceux à faible revenus, est donc élargie, à travers la généralisation du système du tiers payant du médicament, à l'ensemble des assurés sociaux. Sur simple présentation de la carte Chifa et d'une ordonnance, les assurés sociaux pourront bénéficier des avantages du système du tiers payant pour l'acquisition des médicaments prescrits pour eux ou pour leurs ayants droit. Mais disposer de la carte Chifa n'ouvre pas les mêmes droits à tous les malades dans le cadre de ce système : seuls les malades chroniques et les retraités accèdent gratuitement aux médicaments, dûment prescrits, sans limitation de coût. Pour les autres, le montant maximal de la prise en charge par la sécurité sociale du coût des médicaments prescrits est fixé à 2.000 DA, à concurrence de deux ordonnances par trimestre et par personne. Au- delà de ces limites, le système de remboursement actuel restera en vigueur.
Il s'agit donc d'un avantage nouveau au profit de tous les titulaires de la carte Chifa qui ne sont pas malades chroniques et qui pourront désormais bénéficier du système du tiers payant pour l'acquisition de médicaments pour le traitement des maladies ordinaires.

Pourquoi ce système ?

Le programme d'action entrepris par le secteur vise l'amélioration de la qualité des prestations offertes aux usagers, la modernisation de la gestion des organismes de sécurité sociale et la préservation des équilibres financiers du système national de sécurité sociale.
Par ailleurs, la carte Chifa sera utilisée, dans un premier temps, pour le remboursement des médicaments seulement, en attendant son application, à plus long terme, aux consultations effectuées par un médecin conventionné avec la CNAS, ainsi qu'aux laboratoires d'analyses médicales. Pour leur part, les assurés sociaux non salariés bénéficieront, à partir du 1er octobre prochain, des mêmes nouvelles mesures du système tiers payant pour l'achat de médicaments.
 Il s'agit des travailleurs non salariés (travailleurs exerçant pour leur propre compte) affiliés à la Caisse nationale des assurés sociaux non salariés (CASNOS) et titulaires de la carte Chifa, tels que les commerçants, les artisans, les agriculteurs et les professions libérales. Au total, 125.000 cartes Chifa ont été produites à ce jour, dont 15.000 cartes distribuées aux assurés sociaux non salariés affiliés à la CASNOS, qui compte quelque 500.000 assurés de ce type. La production des cartes Chifa se poursuit de façon progressive à tous les assurés sociaux non salariés pour leur permettre de bénéficier des nouvelles mesures du système de tiers payant.

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions