mercredi 15 juillet 2020 12:53:56

Station de dépistage de Constantine : Validation aujourd’hui par l’Institut Pasteur

À l’effort soutenu engagé par l’État dans la lutte contre la Covid-19, s’ajoutent des contributions de la part de citoyens solidaires avec les autorités dans cette bataille, en vue d’endiguer cette épidémie.

PUBLIE LE : 26-05-2020 | 0:00
D.R

À l’effort soutenu engagé par l’État dans la lutte contre la Covid-19, s’ajoutent des contributions de la part  de citoyens solidaires avec les autorités dans cette bataille, en vue d’endiguer cette épidémie.

Dernière initiative en date, celle que vient de réussir un groupe de médecins de Constantine ayant pu acquérir une station de dépistage d’une capacité de traitement de 2.000 tests par jour et offrant un délai de réponse ne dépassant pas 25 minutes après chaque extraction virologique. «C’est un modèle unique qui vient de faire son entrée pour la première fois en Algérie, non sans un long parcours de persévérance», affirme le Dr Zighed Smaïn, un des membres de ce groupe, précisant que sa validation par l’Institut Pasteur est attendue pour aujourd’hui. Contacté, il fera savoir que cette station de dépistage multifonctionnelle de marque allemande est momentanément installée à l’université, avant d'être accueillie par une structure adaptée au CHU de la wilaya.
Il expliquera ensuite les différentes difficultés rencontrées au cours du processus de son acquisition qui remonte au mois de février dernier. « Des pays, à l’instar de la Belgique, voulaient ce modèle très performant dans le domaine du dépistage, et nous avons fait des mains et des pieds pour que sa destination finale soit l’Algérie», dira notre interlocuteur.
Son prix étant de 10 millions de DA (1 milliard de centimes), le groupe de médecins a eu recours à une collecte de dons sur les réseaux sociaux. «Nous avons, par la suite, pris contact avec un importateur qui s’est chargé de son acheminement d’Allemagne, en passant par des pays européens où les mesures de contrôle de ce type d’équipement étaient moins restrictives», indique encore le Dr Zighed. Au nom de ses collègues ayant pris part à cette initiative, il salue la mobilisation manifeste des citoyens, nombreux à avoir participé à la collecte de dons, rendant par ailleurs un hommage particulier à l’association locale Nejda qui a largement contribué au succès de cette démarche.
La réception de cette station constitue un exemple réussi de solidarité entre médecins, associations et citoyens qui ont réuni leurs efforts autour d’un objectif commun : consolider la lutte contre le coronavirus.
 Un exemple de plus à inscrire au registre de la solidarité nationale depuis le début de la crise sanitaire. Sur un autre volet, le Dr Zighed, tout en s’alignant sur l’avis des spécialistes qui sont nombreux à plaider l’efficience des enquêtes épidémiologiques dans la lutte contre le Covid-19, affirme que l’acquisition de ce nouvel appareil arrive à point nommé pour optimiser le processus de dépistage et sa vulgarisation à grande échelle.
 «Grâce à un extracteur virologique automatique, le nombre de tests, d’une durée de 10 minutes chacun, peut atteindre 2.000 par jour et ce, sans aucune intervention du facteur humain, ce qui élimine tout risque de contamination pendant l’opération», explique encore notre interlocuteur.
A propos des enquêtes épidémiologiques, rappelons que leur élargissement à travers le pays a été recommandé par le président de la République lors de sa récente réunion avec les membres du Comité scientifique chargé du suivi de l’évolution du Covid-19.  Ceci dans l’objectif «de circonscrire les foyers de contamination et stopper l’épidémie à temps», avait en effet insisté le chef de l’Etat. Promouvoir la décentralisation du dépistage constitue par ailleurs l’une des orientations majeures du dispositif de lutte contre le coronavirus.
C’est même la clé de la victoire sur la pandémie, appuient de nombreux spécialistes pour qui le recours au scanner thoracique permet la détection rapide des signes du Covid-19 sur les personnes atteintes, qui s’inscrit aussi dans cette logique. La nouvelle station de dépistage acquise par les médecins de Constantine s’ajoute à 26 autres déjà décentralisées par l’Institut Pasteur et opérationnelles dans plusieurs wilayas.
Karim Aoudia
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions