mardi 02 juin 2020 10:29:35

Liamine Bougherara, entraîneur de l’AS Aïn M’lila : «six semaines de préparation pour reprendre»

"Il faudrait deux périodes de préparation ; la première se fera automatiquement en altitude où on pourra préparer les joueurs sur le plan physique"

PUBLIE LE : 23-05-2020 | 0:00
D.R

El Moudjahid : Quel est votre avis sur la reprise imminente du championnat ?
Liamine Bougherara : Vu les conditions actuelles, je crois que la reprise sera très difficile, notamment après un arrêt de deux mois. Le souci majeur  de tous les algériens à l’heure actuelle est la santé des citoyens. Parler football à l’heure qu’il est est indécent, notamment avec la croissance du nombre de cas contaminés et des morts, ce qui complique la tâche pour reprendre les entraînements et le championnat.

D’un point de vue sportif, si le championnat reprend en été, est-ce que ça risque d’affecter la forme physique des joueurs ?
En tant que technicien, je dirai que cette période d’arrêt a été trop longue, 60 jours d’arrêt total pour un footballeur est énorme. Jusqu’à présent, nous envoyons des programmes d’entraînement aux joueurs par email, par whatsApp en groupe et par vidéo, et ce, afin de maintenir la forme. Après, on sait pertinemment qu’ils ne vont pas être sérieux à 100%. Pour ce qui est de la préparation des huit matchs qui restent et la saison prochaine, il faut au moins une préparation de six semaines pour mettre une équipe à point, que ce soit sur le plan physique ou tactique, ainsi que sur le plan psychologique. Au même temps, pour les équipes ayant des objectifs pour cette saison, ils joueront à 100% les huit matchs qui restent, tandis que celles qui jouent au milieu du tableau, ça sera une bonne préparation pour le prochain exercice.

Donc, vous suggérez que la compétition reprenne avec un petit répit, et juste après entamer la nouvelle saison...
Absolument, comme c’était le cas en 1990 ou en 1991 lorsque j’étais joueur à cette époque-là. Après un long arrêt, nous avons terminé les cinq ou six matchs qui restaient, avant d’entamer directement la nouvelle saison.

Quelles sont les conditions optimales pour une préparation rapide afin d’achever les matchs de la saison en cours ?
Il faudrait deux périodes de préparation ; la première se fera automatiquement en altitude où on pourra préparer les joueurs sur le plan physique.
On descend de l’altitude en deuxième période pour un stage précompétitif afin de faciliter l’adaptation des joueurs. Bien entendu, nous travaillerons l’aspect tactique en deuxième période. Il nous faudrait entre dix à douze jours pour chaque stage afin de bien préparer l’équipe, sans oublier les autres aspects de la préparation comme le volet psychique qui est très important ou encore la concentration.
Entretien réalisé par Kader Bentounès
 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions