mardi 02 juin 2020 10:31:59

Université Abderrahmane-Mira de Béjaïa : Sauver l’année universitaire

Le nouveau recteur de l’université, M. Abderrahmane-Mira de Béjaïa (UAMB), le professeur Ahmed Bouda, a été installé dimanche dernier par le SG du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique en présence des autorités de la wilaya et de la communauté estudiantine en remplacement du professeur, M. Boualem Saidani promu au poste de directeur général de l’enseignement et de la formation supérieurs au niveau du ministère.

PUBLIE LE : 11-05-2020 | 0:00

Le nouveau recteur de l’université, M. Abderrahmane-Mira de Béjaïa (UAMB), le professeur Ahmed Bouda, a été installé dimanche dernier par le SG du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique en présence des autorités de la wilaya et de la communauté estudiantine en remplacement du professeur, M. Boualem Saidani promu au poste de directeur général de l’enseignement et de la formation supérieurs au niveau du ministère.  Le professeur Bouda était vice-recteur chargé de la formation supérieure de troisième cycle, de l'habilitation universitaire, de la recherche scientifique et la formation supérieure et de post-graduation à l’université de Bejaia. Lors de la cérémonie d'installation, le nouveau recteur a souligné : «Je mesure la responsabilité qui est la mienne. L’université de Bejaia a franchi beaucoup d’étapes. Elle a pris une dimension importante ces dernières années sous la direction du Pr Saidani Boualem, mais il y a toujours des choses à achever. Dans notre université, nous connaissons une dynamique de recherche qui a permis de grimper dans les classements internationaux. Nous devons amplifier cette dynamique par la qualité de formation. Secundo, il  faut concrétiser cette recherche sur le terrain par des choses palpables, une recherche de niveau, innovante et utile. Nous allons travailler pour la recherche développement. La troisième chose très importante, c’est le respect du temps pédagogique. A chaque trimestre, on rate des semaines de travail. C’est le respect de l’éthique, c’est la qualité et le diplôme. On doit atteindre une université socialement responsable.»
Et d'ajouter : «Enfin, je m’adresse à nos étudiants pour les rassurer au sujet de l’année universitaire en cours. Je les informe qu’en fonction de l’évolution de la crise sanitaire, plusieurs scénarios sont préparés par notre tutelle, en concertation avec l’ensemble des universités du pays, pour sauver l’année universitaire 2019/2020».
M. Laouer

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions