Dégradation de la dette des Etats-Unis : Les risques de récession augmentent

La perte de l'excellence de la qualité du crédit américain, suite à la dégradation sans précédent de la dette souveraine du pays ramenée du fameux "triple A" (la meilleur note possible, ndlr) à AA+, s'annonce porteuse de nouvelle tourmente au regard de la conjoncture actuelle, préviennent des analystes.
PUBLIE LE : 08-08-2011 | 0:00

La perte de l'excellence de la qualité du crédit américain, suite à la dégradation sans précédent de la dette souveraine du pays ramenée du fameux "triple A" (la meilleur note possible, ndlr) à AA+, s'annonce porteuse de nouvelle tourmente au regard de la conjoncture actuelle, préviennent des analystes. "Dans le contexte de crise actuelle", le choix de l'agence de notation S&P "ajoute une bûche supplémentaire dans le feu qui est en train de prendre", regrette un économiste et directeur de recherches au Centre national de la recherche scientifique (CNRS) à Paris. Outre un emballement des marchés les économistes avertissent de l'augmentation des risques de récession et même le début d'une deuxième crise mondiale, alors que de nombreux pays font face à de très lourdes dettes publiques largement contractées pendant la crise bancaire de 2008 et la récession qui a suivi. La première crise était l'échec du système bancaire à essuyer les pertes générées par les crédits hypothécaires américains à risque (...). Cela a créé une ruée sur les banques, que les politiques ont résolue en déplaçant le fardeau de la dette du secteur privé vers le secteur public", a rappelé l'un d'entre eux. "Ça a fonctionné sur le court terme, mais comme on le voit en Europe, le marché s'interroge sur la capacité des gouvernements à rembourser leur dette", constate-t-il.
 


EL MOUDJAHID - QUOTIDIEN NATIONAL D'INFORMATION Edité par l'EPE - EURL El MOUDJAHID - 20, Rue de la Liberté - Alger - Algérie
Tél. : +213(0)21737081 - Fax : +213(0)21739043
Mail : info@elmoudjahid.com