mercredi 23 septembre 2020 23:29:32

Nassim Benabderrahmane, directeur général de la JSK) : «Contre l'idée d'une saison blanche»

A l'image des différents clubs de l'élite, la JS Kabylie tente tant bien que de s'adapter à la situation et à gérer la trêve sanitaire imposée par les plus hautes autorités du pays, pour la prévention et la lutte contre la pandémie du COVID19.

PUBLIE LE : 27-03-2020 | 23:00
D.R
 
«Nous n'avons pas d'autres choix que de respecter les décisions prises par le gouvernement. Ça dépasse le cadre sportif. Il s'agit de santé publique. C'est donc plus important.» Nous a indiqué, hier par téléphone, le directeur général de la formation Kabyle, rappelant la contribution de son club dans la lutte contre le Corona-virus : « la JSK a mis son centre d'hébergement à la disposition du personnel du corps médical œuvrant dans la wilaya de Tizi-ouzou. 
Cela permettra aux médecins et autres soignants d'être à proximité de leurs lieux de travail, sachant qu'on cette période de confinement partiel tout les moyens transports ont été suspendus. Nous leurs assurons l'hébergement, la restauration et le transport grâce au bus du club. Notre complexe dispose de 12 appartements de type F3.» Concernant la gestion de l'équipe pendant cette trêve et le programme d'entraînement individuel proposé par la DTN, Nassim Benabderrahmane, nous a indiqué :» Nous n'avons pas attendu la DTN pour nous organiser. 
Pour notre part, nous avons libéré les joueurs au lendemain du match face à l’ES Sétif. Ils sont tous rentrés chez eux, à l'exception du Kenyan Juma, du Libyen Al Tobal et du Tunisien Derradji, qui est en famille. Les membres du staff technique et à leur tête le coach Tunisien Zelfani sont restés à Tizi-ouzou aussi. Un programme individuel a été établi par le préparateur physique. Celui-ci est en contact avec les joueurs par WhatsApp. Grâce aux gilets GPS, il peut contrôler le travail de chaque élément quotidiennement. 
Cela dit, si cette situation dure dans le temps, il  sera difficile pour les joueurs de maintenir leur forme. Il faudra refaire carrément la préparation physique et revoir les aspects technico-tactiques.»
Par ailleurs, le DG de la JSK s'inquiète par rapport à l'éventualité d'une saison blanche. « Pour notre part, nous ne sommes pas favorables à l'idée d'une saison blanche. La reprise est initialement prévue pour le 4 Avril. On verra, en fonction de l'évolution de la situation, si ça ne va pas être prolongé. Je pense qu'il y aura un décalage de toutes les compétitions FIFA, CAF et FAF. Cela dit, en cas de saison blanche, les pertes seront énormes pour l'ensemble des clubs, pas uniquement pour la JSK. Pour cette saison, le budget de la JSK est évalué entre 35 et 40 milliards de centimes. C'est vous dire le montant de la perte sèche que nous allons subir. Contrairement à d'autres clubs, nous n'avons pas prévu de ponctions sur les salaires des joueurs pour le moment. Cependant, nous souhaitons un geste de la part de l'État pour tout ce est fiscalité et parafiscalité.» A souligné notre interlocuteur.
Redha M
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions