jeudi 04 juin 2020 23:05:21

Réserves stratégiques de SEAAL : Poursuite des activités et du service pour 90 jours

Le secrétaire général de la Société des Eaux et de l'Assainissement d'Alger (SEAAL), Lyes Mihoubi, a affirmé à Alger que les réserves stratégiques de la société en pièces de rechange, produits de traitement de l'eau et en carburant couvriront les besoins pour une durée de 90 jours, face à la crise sanitaire que connaît l'Algérie.

PUBLIE LE : 24-03-2020 | 0:00
D.R
Dans un entretien à l'APS, M. Mihoubi a indiqué que dans le cadre des mesures prises par la cellule de crise installée à la SEAAL depuis le 10 mars pour assurer la continuité de l'activité et du service public, et empêcher la propagation de la pandémie du Covid-19, «nous avons recenser les réserves stratégiques de la société en termes de pièces de rechanges utilisées dans la réparation des pannes et de produits de traitement de l'eau, ainsi que la réserve en carburant et fioul pour assurer le fonctionnement des stations de traitement et d'assainissement, et des groupes électrogènes, et ce pour une durée de 90 jours (3 mois) pour faire face à cette crise sanitaire».
 
Il a ajouté que les mesures logistiques et sanitaires, voire sociales prises par la société en cette conjoncture s'inscrivent dans le cadre «du plan de travail tracé pour assurer la continuité de l'activité et assurer le service public», actuellement en cours d'exécution à plusieurs niveau, à travers la mobilisation «quotidienne et permanente des groupes techniques de terrain».
 
La société a pensé dans un premier temps à recenser «les points sensibles à sécuriser», et nous avons limité les activités techniques à maintenir en période de crise (opérations de production et de distribution de l'eau, la réparation des pannes au niveau des réseaux et l'assainissement au niveau des stations...), outre la définition des activités «non sensibles pouvant être suspendues provisoirement», telles le relevé des compteurs et la coupure d'eau en cas de non-paiement des factures».
 
Etant une «Entreprise citoyenne», la SEAAL a décidé de réduire le nombre des agences clientèle de 40 à 11 agences au niveau des wilayas d’Alger et de Tipasa pour éviter tout contact à risque pour les citoyens et ses travailleurs, en maintenant les heures de travail habituelles, soit de 8:00 à 16:30.
 
L’Algérienne des eaux (ADE) a lancé, dimanche dernier, la mise en œuvre de la deuxième étape du plan d’action, en application des instructions du gouvernement, a fait savoir son Secrétaire général, précisant que le nombre des travailleurs a été réduit de 6.000 à 1.500 employés, en maintenant 50% des travailleurs pour assurer le travail quotidien sur terrain. Certains parmi les employés restants sont tenus d’assurer un travail à distance, d’autres ont été démobilisés compte tenu de leur état de santé (femmes enceintes, femmes ayant des enfants en bas âge ainsi que les malades chroniques).
La SEAAL «s’engage à ne pas couper l’approvisionnement en eau en cette période», rassure M. Mihoubi, ajoutant que «tous les travaux techniques programmés ont été interrompus», sauf en cas de panne dans l’une des canalisations».
Le responsable a appelé, dans ce sens, à «rationaliser la consommation de l’eau en cette période de confinement où la consommation doublera, rappelant le numéro 15/95 joignable 24h/24 pour toute information ainsi que l’application «Wakalati».
La SEAAL a mené, récemment, une campagne d’assainissement et de désinfection de plusieurs communes d’Alger, à l’initiative des services de la wilaya d’Alger. Cette opération est «conjoncturelle», précise M. Mihoubi, la mission de la SEAAL étant d’assurer «un travail technique de terrain» qui exige la mobilisation de ses moyens techniques pour parer à toute urgence. 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions