lundi 13 juillet 2020 21:40:01

Ouargla : La CRMA déplore l’absence de la culture de l’assurance chez les agriculteurs et les éleveurs

L’absence de la culture de l’assurance des activités de production agricole et d’élevage contre les risques et calamités est déplorée par la Caisse régionale de mutualité agricole (CRMA) d’Ouargla.

PUBLIE LE : 21-03-2020 | 0:00
D.R
Pour illustrer ce désintérêt, le directeur de la CRMA d’Ouargla, Djelloul Zaâbat a fait état de dix-huit agriculteurs et huit éleveurs seulement parmi les affiliés à la CRMA, au titre de la saison agricole 2019/2020, a avoir assuré leurs activités.
 
Ces agriculteurs activent en majorité dans la céréaliculture, pratiquée dans les régions d’Ouargla, Hassi-Messaoud, N’goussa, Sidi-Khouiled et El-Hedjira, soit un infime taux parmi un total de 2.750 adhérents à la Caisse, a-t-il déploré.
 
Selon les explications fournies, la majorité des adhérents (agriculteurs et éleveurs) se contentent d’assurer le matériel (tracteurs, véhicules et camions) et négligent l’assurance de leurs cultures et cheptels, et ce, en dépit des multiples campagnes de sensibilisation et vulgarisation organisées sur les prestations et les avantages offerts par la Caisse dans les cas d’exposition aux risques et catastrophes.
 
Le directeur de la CRMA d’Ouargla a appelé, pour cela, à un changement des mentalités et à adopter la culture de l’assurance, un mécanisme d’accompagnement des agriculteurs et éleveurs leur permettant également une reprise et poursuite de leurs activités en cas de sinistres occasionnés par d’éventuelles catastrophes et calamités. 
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions