mercredi 23 septembre 2020 23:44:31

Les laboratoires Venus font don de gel hydro-alcoolique aux hôpitaux de Blida

Les laboratoires de parfumerie et cosmétiques "Venus" de Blida ont fait don d’un important lot de gel hydro-alcoolique, destiné à être distribué aux hôpitaux de la wilaya, tout au long de la période de lutte contre le coronavirus, en guise de contribution de leur part pour freiner sa propagation, a appris, l’APS, auprès du Directeur général (DG) de cette entreprise, Kamel Moula.

PUBLIE LE : 19-03-2020 | 17:30
D.R

 

"Les laboratoires Venus, qui se sont lancés dans la fabrication du gel hydro-alcoolique dés l’apparition du coronavirus, en vue de l’affecter au profit des hôpitaux, a procédé, jeudi, à un don de 10.000 unités de ce gel, destinées à être distribuées à l’ensemble des hôpitaux et centres de santé de la wilaya", a indiqué M. Moula, en marge de la cérémonie de distribution de ce don au siège de la wilaya.

Il s’est, également, engagé à assurer l’approvisionnement en gel hydro-alcoolique, et à titre gratuit, de tous les hôpitaux, centres de santé, unités de la protection civile et tout organisme concerné, "tout au long de la période de lutte contre le coronavirus", en guise de participation de sa part, a-t-il dit, "dans la réduction de la tension ressentie par les autorités locales".

"Ce geste de solidarité, de notre part, a été dicté par la grande tension ressentie par les hôpitaux de Blida, comparativement à ceux des autres wilayas, outre le manque accusé à leur niveau en moyens matériels, dont les désinfectants", a-t-il observé.

Le DG des laboratoires "Venus" a particulièrement insisté sur le fait que son entreprise a tenu à l’inscription du terme "gratuit" sur ce gel, aux "fins d’empêcher son exploitation à des fins commerciales", a-t-il expliqué.

"L’Algérie a besoin de tous ses enfants en ce contexte difficile, qui n’est nullement approprié pour la réalisation de gains, mais plutôt pour faire preuve de solidarité et d’entre aide. Nous devons être unis pour faire face à la propagation de ce virus", a-t-il, par ailleurs, souligné.

M. Moula, qui est, également, président du Club des entrepreneurs et industriels de la Mitidja(CEIMI), a fait, également, part d’une initiative de ce dernier(CEIMI) , consistant dans la confection de tabliers et bavettes au profit des hôpitaux et de tous les organismes en exprimant le besoin. D’importantes quantités de produits nettoyants et de désinfectants ont été, aussi, offerts à la wilaya de Blida, pour les utiliser dans la désinfection des rues et des administrations notamment, a-t-il fait savoir.

 

Il a assuré, en outre, que cette action de solidarité "se poursuivra tout au long de la période de propagation du coronavirus, et ce jusqu’à son éradication", a-t-il affirmé.

Sur un autre plan, le CEIMI a initié la confection de 5000 affiches et brochures d’information, destinées à être distribuées aux citoyens et à être affichées dans les rues et les immeubles, et portant des conseils et instruction médicales sur cette pandémie, tout en appelant les citoyens à réduire leurs déplacements et à rester chez eux.

Le wali de Blida, Kamel Nouisser s’est félicité de "belle initiative qui réduit la tension sur les services sanitaires de la wilaya, et leur permet de travailler dans de meilleurs conditions", a- t-il dit. "Ce type d’initiatives est une tradition chez les opérateurs économiques de Blida", a-t-il ajouté.

Le chef de l’exécutif de Blida a, également, salué "l’importante prise de conscience des citoyens de Blida, et leur respect des consignes de prévention et d’hygiène, dans les rues, les maisons et les services administratifs", a-t-il indiqué.

"Nous travaillons d’arrache pied pour régler le problème d’hygiène dans les rues et cités de la wilaya, à travers l’intensification des campagnes de nettoyage, tout en assurant les conditions propices pour ce faire, aux agents de nettoyage", a-t-il souligné, en outre.

Le wali a loué, à l’occasion, les efforts consentis par les agents d’hygiène, depuis l’apparition du coronavirus, les assurant du "soutien des autorités et de la mise de tous les moyens à leur disposition, tout en garantissant leurs droits".

A noter la poursuite, jeudi, des campagnes de nettoyage et de désinfection des rues dans la ville de Boufarik, et des cites populaires Ben Achour et Ramoul, notamment.

APS

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions