lundi 06 avril 2020 01:25:52

Nouvelles de Tizi-Ouzou

Pas moins de 2.209 foyers seront raccordés au réseau du gaz naturel au courant de ce mois de mars à travers plusieurs communes de la wilaya de Tizi-Ouzou, apprend-on de la concession locale de la Distribution du gaz et de l’électricité.

PUBLIE LE : 14-03-2020 | 0:00
D.R
Gaz naturel 
Raccordement de 2.209 foyers
 
Pas moins de 2.209 foyers seront raccordés au réseau du gaz naturel au courant de ce mois de mars à travers plusieurs communes de la wilaya de Tizi-Ouzou, apprend-on de la concession locale de la Distribution du gaz et de l’électricité. 
 
Selon le programme prévisionnel de mise en service arrêté pour ce mois en cours, le raccordement de ce nombre important de foyers au gaz naturel s’étalera sur quatre semaines. Pour la première semaine, la concession locale de distribution a prévu la mise en service de cette énergie au profit de 581 foyers sur 24 km de réseau gaz dans les localités Outouba, Thala Mimoun, Azouza et Tizi dans les communes de Mizrana, LNI et Azeffoun. 420 autres foyers (15.50 km de réseau gaz) répartis sur les localités Ait Si Yahia, Imkacharene, Ait Khelfets et Thahanoutt, dans les communes d’Azeffoun et Ait Aissa Mimoune, seront, quant à eux, raccordés au réseau gaz au courant de la deuxième semaine. Durant la troisième et quatrième semaines, ils seront quelques 408 foyers à être raccordés sur 24 km de réseau gaz, dans les localités Outouba, Thala Mimoun, Azouza et Tizi dans les communes de Mizrana, LNI et Azeffoun et 800 autres à en bénéficier sur une longueur réseau gaz de 27 km, dans les localités Thaguemount, Ait Ouahmed, Thala Mokrane, Iguer Adloune, Ait Hammi, Ighil Aouene, Ighil Bouassa dans les communes Ait Touddert et Maâtkas, a détaillé la même source. Il faut rappeler que la concession de la Distribution de Tizi-Ouzou a raccordé, dans le cadre de la mise en œuvre du programme quinquennal de la wilaya de Tizi-Ouzou, lancé en 2013, 139.146 foyers sur une longueur réseau de 5.339,7 km.
Actuellement, la concession gaz de Tizi-Ouzou gère 268.160 branchements sur une langueur réseau de 8 912.7 km. Le taux de raccordement des foyers de la wilaya au gaz naturel a atteint à la fin de l’année 2019 pas moins de 87.07%. Ce taux passera à près de 96% à la fin du programme en cours de réalisation, selon les estimations de la direction locale de l’énergie. Il est utile de signaler que 63 des 67 communes de la wilaya de Tizi-Ouzou sont raccordées au réseau gaz, dont 45 communes ont vu les programmes inscrits à leurs indicatifs totalement exécutés, selon toujours la même direction. Les quatre communes restantes, à savoir Illlilten, Akerrou, Ait Chaffaâ et Zekri, les travaux de leur raccordement sont en cours de réalisation. Le raccordement de ces communes, soit un total de 7.080 foyers, initialement différé en raison du manque de financement, a connu un dénouement avec le lancement officiel des travaux du gazoduc 16 pouces Fréha-Sidi Ayad, en date du 10 novembre 2019.2019.

Sécurité
Plusieurs affaires traitées 
 
Les services de la Sûreté de Wilaya de Tizi-Ouzou ont eu à traiter, dans le cadre des missions qui leurs sont dévolues, plusieurs et différentes affaires durant le mois de février écoulé. Selon un bilan détaillé de ses activités rendu public hier, la police judiciaire de la sûreté de wilaya a traité durant cette période 98 affaires relatives aux crimes et délits contre les personnes (coups et blessures volontaires, menaces et injures,…) mettant en cause 120 personnes, dont 27 ont été présentées au parquet qui a ordonné six mises en détention préventive, quatre mises sous contrôle judiciaire, 17 citations à comparaître et la constitution de 61 dossiers judiciaires transmis au parquet.
S’agissant des affaires relatives aux crimes et délits contre les biens, (atteinte aux biens, vols simples et dégradation), les mêmes services ont eu à traiter 45 affaires mettant en cause 61 personnes, 25 ont été présentées au parquet dont 16 ont été placées en détention préventive, 01 a été mise sous contrôle judiciaire, 07 ont été citées à comparaître, 1 a été laissée en liberté provisoire et 16 dossiers judiciaires ont été transmis au parquet. Les mêmes services ont traité et élucidé durant la période indiquée 38 affaires relatives aux infractions à la législation, des stupéfiants et substances psychotropes dans lesquelles sont impliquées 46 personnes, dont 35 ont été présentées au parquet qui a placé 11 d’entre elles en détention préventive et ordonné 24 citations à comparaître et la constitution et transmission de 3 dossiers judiciaires au parquet.
Quant aux affaires relatives aux crimes et délits contre la chose publique (ivresse publique et manifeste, conduite en état d’ivresse, outrage à corps constitué) 40 affaires ont été traitées, impliquant 46 personnes dont vingt-une ont été présentées au parquet. Une personne a été placée en détention préventive, 3 mises sous contrôle judiciaire, 15 citées à comparaître, 2 laissées en liberté provisoire et 15 dossiers judiciaires ont été transmis au parquet dans le cadre de ces affaires. Sept affaires relatives à l’atteinte aux bonnes mœurs impliquant 8 personnes ont été traitées durant la même période, selon le bilan des activités de ce mois de février. Sur les six personnes impliquées et présentées au parquet, 2 ont été placées en détention préventive, 1 a été mise sous contrôle judiciaire, 3 ont été laissées en liberté provisoire et un dossier judiciaire a été transmis au parquet. Au volet relatif aux infractions économiques et financières, les mêmes services ont eu à traiter 9 affaires, impliquant 15 personnes, dont 4 ont été présentées au parquet et ont été citées à comparaître et cinq dossiers judiciaires ont été transmis au parquet. Dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, 229 opérations coup-de-poing ont été, par ailleurs, menées durant la période considérée, ciblant 302 points (quartiers sensibles, lieux publics, cafés maures, marchés, gare routière et chantiers de construction). 2.275 personnes ont été contrôlées durant ces opérations et 41 d’entre elles ont été présentées au parquet pour divers délits, à savoir 10 pour port d’armes prohibées, 14 pour détention de stupéfiants et psychotropes, 6 personnes font objet de recherche, 01 ressortissant étranger pour séjour illégal et 10 pour d’autres délits. Dix-huit personnes ont été mises en détention préventive dans le cadre de ces affaires. En matière de sécurité publique, le service a recensé 37 accidents de la circulation au cours desquels 44 personnes ont été blessées et une décédée, 10 mises en fourrière prononcées, 2.155 contraventions dressées, 505 permis de conduire retirés, 372 contrôles et interventions effectués, outre la sensibilisation de pas moins de 7.357 usagers de la route quant au respect du code de la route. Plusieurs autres affaires relatives aux pratiques commerciales ont été, par ailleurs, traitées durant cette période indiquée.

Réseau routier

100 milliards de centimes pour la réhabilitation 
 
Une enveloppe financière de près de 100 milliards de centimes a été attribuée au titre de l’année en cours à la wilaya de Tizi-Ouzou pour lancer les travaux de réhabilitation et d’entretien des chemins de wilaya et communaux à travers les 67 communes de la wilaya, apprend-on lors des travaux de la session extraordinaire de l’Assemblée populaire de la wilaya (PAW) consacrée au développement local. Selon le directeur local des travaux publics, près de 70 milliards de centimes de ce montant global sera consacré à la réhabilitation des sections les plus dégradées recensées sur le réseau des chemins de wilaya. Ce montant permettra, toujours selon les déclarations du DTP, la réhabilitation de 35 à 40 kilomètres de chemins de wilaya. Le reste du montant global de cette enveloppe financière, soit près de 30 milliards de centimes, sera mobilisé pour les travaux de réhabilitation et d’entretien des chemins communaux, notamment les sections les plus dégradées du réseau. La désignation des entreprises de réalisation de ces opérations interviendra au courant de cette semaine, a assuré le directeur local des travaux publics, tout en indiquant qu’un programme de réhabilitation et d’entretien de quelque 75 kilomètres de routes nationales est en cours. A rappeler qu’en 2018, une enveloppe de 40 millions de DA a été également dégagée pour l’entretien des chemins de wilaya pour la prise en charge de 16 sites, dont les travaux de réalisation ont atteint un taux de 50%, selon un document présenté à la même session. Un programme doté d’une enveloppe financière cumulée de plus de 2,783 milliards de DA pour le revêtement de 492 km est en cours de réalisation. Sur ces 492 km qui seront touchés par cette opération, les travaux de réhabilitation de 220 km ont été achevés, a-t-on précisé. Par ailleurs plusieurs études ont été réalisées par la DTP dont une étude pour la réalisation de la voie express Ain El Hammam-Draâ El Mizan, sur 60 Km et qui vise à relier 17 communes du sud de la wilaya à la pénétrante qui va relier Tizi-Ouzou à l’autoroute est-ouest, d’aménagement de la RN 12 en axe autoroutier sur 14 km, de la liaison Fréha-Aghribs-Azeffoun sur 28 km, de la liaison Maâtkas-pénétrante sur 20 km, de réalisation des déviations des agglomérations de Larbaâ n’Ath Irathen, Ain El Hammam, Ouadhias et Makouda, et l’étude de la liaison de la sortie est de Tizi-Ouzou-Redjaouna-Boukhalfa, selon toujours le même document. 
Tigzirt 
Un réservoir d’eau au village Taksebt
 
Dans le cadre de l’amélioration de la qualité de vie des citoyens et des citoyennes, la daira de Tigzirt a procédé, le premier mars dernier, à la réception du réservoir d’eau d’une capacité de 150 m3, implanté au village de Taksebt (quartier Taghzout), dans la commune d’Iflissen, en présence du chef de daira, du président de l’assemblée populaire communale d’Iflissen, du subdivisionnaire des ressources en eau, du service appelé à exploiter l’ouvrage, représenté par le chef du centre ADE, du gérant de l’entreprise co-contractante, en l’occurrence Khelifa Mohammed, du président du comité du village et des propriétaires ayant fait don du terrain. Ce projet est inscrit au programme sectoriel pour une A.P de l’ordre de 4.307.867,24 DA et a été réalisé dans un délai de quatre mois. Les normes techniques requises ont été respectées et les équipements nécessaires à son bon fonctionnement sont mis en place, a-t-on assuré. Cette opération permettra de renforcer les capacités de stockage et de desservir environ deux cents  foyers, alimentés auparavant par un réservoir de faible capacité (de l’ordre de 50 m3). 

Complexe 
mère-enfant
Levée de gel sur le projet 
 
Le Wali de Tizi-Ouzou, Mahmoud Djamaâ, a annoncé, en marge des travaux de la session extraordinaire de l'APW qui ont eu lieu récemment, le dégel du projet de réalisation du complexe mère-enfant au niveau du pôle d’excellence d’Oued Falli, banlieue ouest du chef-lieu de la commune de Tizi-Ouzou. Inscrit à l’indicatif de la wilaya, ce projet de grande importance avait été gelé conséquemment à la crise financière qu’a connue le pays durant ces dernières années. le directeur local de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, le professeur Abbes Ziri, chargé d’engager l’opération de concrétisation de ce complexe mère-enfant, a indiqué que ce dernier participera à l’amélioration de la couverture sanitaire au niveau de la wilaya et soulagera inévitablement l’EHS Sbihi-Tassadit de la pression qu’il subit à longueur d’année. Selon le DSP, le complexe mère-enfant en perspective de réalisation comptera quatre services, à savoir la gynécologie obstétrique, la néonatalogie, la pédiatrie et la chirurgie infantile. D’une capacité de 180 à 200 lits, ce complexe sera réalisé selon les normes internationales et doté de technologie de dernière génération afin qu’il puisse servir les générations futures, a-t-il assuré, en précisant que les études pour la réalisation de ce grand complexe de santé spécialisé seront lancés dans les plus brefs délais. 
 
Azazga
Une nouvelle agence ACTEL
 
     La direction d’Algérie Télécom de la wilaya de Tizi-Ouzou a procédé, au début du mois de mars courant, à l’ouverture officielle d’une nouvelle agence ACTEL dans la ville d’Azazga, une quarantaine de kilomètres à l’est du chef-lieu de wilaya de Tizi-Ouzou. Créée en remplacement de l’ancienne, cette nouvelle agence va assurer la prestation de service au profit de 27.949 abonnés au téléphone et 24.943 autres à l'internet. La ressource humaine chargée de ces prestations se compose de 10 employés. La cérémonie d’inauguration de cette structure visant l’amélioration des conditions d’accueil des clients et du travail pour les employés de l’agence s’est déroulée en présence du directeur d’Algérie Télécom, du P/APC d’Azazga et du secrétaire général de la daira d’Azazga.
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions