vendredi 22 novembre 2019 12:36:44

Accidents, intoxications et noyades : L’autre face des vacances

Si l’été évoque la détente et le repos, il n’en demeure pas moins qu’il reste aussi une saison très redoutée, en raison de l’émergence de certains sinistres, étroitement liés à la période des grandes chaleurs.

PUBLIE LE : 30-07-2011 | 18:24
Ph. Billal

Si l’été évoque la détente et le repos, il n’en demeure pas moins qu’il  reste aussi une saison très redoutée, en raison de l’émergence de certains sinistres, étroitement liés à la période des grandes chaleurs. Des fléaux multiples reviennent chaque année pour gâcher les vacances  des estivants. En effet, la montée du mercure est souvent associée à certains dangers qui caractérisent la période des grandes chaleurs. C’est le cas des accidents de la route  qui  continuent de frapper en Algérie, en dépit  du  durcissement des sanctions prévues en cas d’infraction.  Ce fléau demeure, en fait, parmi les premières causes de mortalité. Les  chiffres sont éloquents  et démontrent,  sans cesse, cette tendance à la hausse, caractérisée par l’enregistrement de dizaines d’accidents quotidiennement et autant de victimes. Les chiffres sont, aujourd’hui  révélateurs des dangers que représentent nos routes. Il faut dire que la période de l’été reste propice à la survenue d’accidents de la circulation, notamment au niveau des grandes agglomérations et des villes côtières  qui enregistrent des flux non moins importants d’estivants. 
L’été se transforme souvent en drame, en l’absence de la culture routière. Pas moins de 103 personnes sont mortes et 1 310 autres ont été blessées dans 667 accidents de la route  enregistrés durant la  seule période allant du 13 au 19 juillet à travers le territoire national, selon le  bilan de la Gendarmerie nationale, qui fait ressortir une augmentation du nombre de tués  de plus de 13 et  de 38 pour  les accidents. La tendance à la hausse des accidents n’est pas à écarter durant le mois sacré du Ramadhan. Notre pays est classé, faut-il le rappeler, à la troisième place, dans le monde, en termes d’accidents de la circulation. Les indicateurs sont au rouge et la terreur ne connaît pas de trêve puisqu’elle continue de sévir même durant la période estivale.
Nos routes s’apparentent désormais à une jungle de chauffards qui n’hésitent pas à transgresser quotidiennement les dispositions du code de la route. Le nombre d’accidents enregistrés traduit avec force le règne de la négligence sur  les routes, d’où l’intérêt de renforcer davantage l’action de sensibilisation des automobilistes au respect du code pour sécuriser les routes. Il faut dire aussi que les noyades et les intoxications alimentaires collectives constituent les  autres dangers de l’été. Chaque année, des dizaines de cas sont ainsi signalés. Le non-respect des normes d’hygiène y est pour beaucoup. Les dangers de l’été risquent, si vous n’y prenez garde, de vous gâcher les vacances.
Samia D.
 

DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
Presedant
Suivent
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions