samedi 04 avril 2020 03:45:03

Cas confirmé de coronavirus en Algérie : Le dispositif de prévention renforcé

Un numéro vert pour s’informer

PUBLIE LE : 27-02-2020 | 0:00
D.R

Après la confirmation d’un cas de coronavirus (Covid-19), le dispositif spécial de prévention a été sensiblement renforcé. Il en est de même pour le dispositif de surveillance et de veille au niveau de tous les points d’entrée sur le territoire national, a assuré, hier, le directeur de la prévention auprès du ministère de la santé, le Dr Djamel Fourar. Le responsable, qui s’exprimait lors d’une conférence de presse organisée au siège du ministère, a également révélé que le ressortissant italien, originaire de la ville de Milan, âgé de 61 ans, est entré sur le territoire algérien le 17 février via l’aéroport international Houari Boumediene. Le lendemain, il s’est rendu à Hassi-Messaoud (Ouargla) où les symptômes de la maladie sont apparus. En fait, il a été constaté que le ressortissant italien répondait à la définition de cas suspect (fièvre, symptômes respiratoires et notion de voyage dans une zone de circulation du coronavirus). Par voie de conséquent, un bilan complet a été effectué. Le résultat étant positif, ce malade a été mis en quarantaine dans une zone éloignée de toutes habitations et bénéficie du suivi médical requis dans ce cas.  M. Fourar a longuement insisté sur l’impératif d’identifier tous ceux qui ont été en contact avec le malade. L’accent a, particulièrement, été mis sur les passagers du même vol afin de pouvoir les prendre en charge le plus rapidement possible.  «Un nombre important de personnes, qui étaient à bord du vol Milan-Rome-Alger, se sont déjà manifestées dans les différentes structures hospitalières du pays et ont été prises en charge pour subir des examens adéquats. Parmi elles, 10 sont actuellement sous surveillance médicale, a-t-il précisé. Néanmoins, le problème qui se pose est de parvenir à identifier l’ensemble des personnes ayant voyagé avec le ressortissant italien», fait-il savoir, précisant que cette opération de repérage des sujets qui ont été en contact avec ce cas est toujours en cours. Le Dr Fourar a ajouté qu’il ne faut pas céder à la panique et/ou à toutes autres formes de comportement inopportun. «Il ne faut pas paniquer car nous n’avons pas de foyer autochtone et nous sommes en pleine épidémie de grippe saisonnière. Il y a un cas isolé et pas de contamination aux alentours. Même s’il nous enregistrons un autre cas, il restera confiné et pris en charge. Il n’y a pas de risque immédiat de propagation», a-t-il assuré, ajoutant qu’un dispositif spécial pour parer à toute évolution à été installés au niveau de l’ensemble des centres hospitaliers du pays alors que le contrôle sanitaire des vols, notamment ceux en provenance d’Italie, a été renforcé. Le même responsable a, en outre, indiqué que, conformément aux conseils de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il n’est pas nécessaire d’adopter des mesures restrictives concernant le transport des voyageurs et des marchandises. Rappelant le dispositif de surveillance et d'alerte mis en place par l'Algérie au niveau national dès l'annonce, par l'OMS, de la propagation du Coronavirus en Chine, il a fait savoir que «les pouvoirs publics s'attendaient à enregistrer des cas de Covid-19 compte tenu de la position géographique de l'Algérie au carrefour de plusieurs continents et de l'importance de ses échanges commerciaux avec différents pays, dont 30 ayant enregistré des cas».
Enfin, en réponse à une question sur la communication de crise, le directeur de la prévention au ministère de la Santé a affirmé qu’un communiqué de presse va être quotidiennement, rendu public afin de pouvoir faire le point sur l’évolution de la situation. Pour sa part, le représentant de l’OMS à Alger, le Dr François Bla Nguessan a tenu à féliciter l’autorité nationale sanitaire pour avoir précocement détecter ce cas. «L’Algérie vient de démontrer qu’elle est capable et qu’elle a un système de surveillance et de veille fort et performant. Votre pays a les capacités techniques et les compétences nécessaires pour faire face à ce virus.  Il a été largement à la hauteur», a-t-il soutenu avant d’ajouter que «compte tenu de l’ampleur que prend le coronavirus nous devons conjuguer l’ensemble des efforts pour faire face à ce qui semble être une pandémie». «J’ai demandé à ce que mon bureau soit renforcé par davantage d’experts», a-t-il conclu.
Sami Kaidi

---------------------------------

Un numéro vert pour s’informer

Un numéro vert, le 3030, a été activé et permettra à une équipe spécialisée de répondre à l’ensemble des questions que se posent les citoyens et les journalistes, a, également, annoncé le directeur de la prévention au ministère de la Santé, Djamel Fourar, en marge de la conférence de presse. Il a indiqué que cela permettra de se renseigner sur les dispositions à prendre pour se prémunir contre ce virus
    S. K.

 

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions