lundi 06 avril 2020 00:57:20

Programme AADL2 : Des décisions d’affectation pour 12.000 souscripteurs

Le ministre de l’Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri, a souligné, hier à Alger, la nécessité d'accélérer le rythme de mise en œuvre des projets de logements en cours, au nombre de 970.000 unités, dont 30% n'ont pas encore été lancées.

PUBLIE LE : 26-02-2020 | 0:00
D.R

Le ministre de l’Habitat, de l'Urbanisme et de la Ville, Kamel Nasri, a souligné, hier à Alger, la nécessité d'accélérer le rythme de mise en œuvre des projets de logements en cours, au nombre de 970.000 unités, dont 30% n'ont pas encore été lancées.

Dans une allocution prononcée à l’occasion d’une réunion de présentation du plan d’action du secteur en présence des cadres du secteur des 48 wilayas, M. Kamel Nasri a mis l’accent sur le respect des délais de réalisation et de livraison des différents programmes, en particulier ceux de la formule location-vente.
Il a exhorté les responsables à coordonner leurs efforts avec les autorités locales afin de venir à bout des difficultés qui entravent l'achèvement des programmes et d'accélérer l’opération de répartition des programmes notifiés par les wilayas aux niveaux des communes.
Il a également insisté sur l’identification du foncier et de lever les obstacles en vue de lancer les programmes dans diverses formules, en accélérant les procédures de transfert de propriété, tout en écartant le foncier agricole.
Le ministre a ordonné l’accélération du rythme de réalisation des travaux d’aménagement parallèlement à la réalisation des logements, des lotissements et les équipements publics que le ministère s’est engagé à réaliser avec les secteurs concernés et appelé les responsables à l’éradication totale des bidonvilles, en introduisant un nouveau système de surveillance continue et d'intervention immédiat pour éviter leur multiplication et ce, en coopération avec les collectivités locales.

Un million de logements à réaliser durant la période 2020-2024

Le plan d'action du secteur comprend également, selon M. Nasri, le lancement d'un nouveau programme pour la période 2020-2024, qui prévoit la réalisation d’un million de logements, toutes formules confondues, dont 65% d’entre eux sont destinés aux zones rurales, aux wilayas du Sud et des Hauts-Plateaux.
Aussi, dans le but d'assurer une prise en charge optimale des zones d'ombre dépourvues d’aménagement, le secteur de l’Habitat procèdera à l’actualisation du cadre réglementaire en révisant la loi relative à l’aménagement, l’urbanisme et la politique de la ville. Une nouvelle règlementation qui prend en considération les aspects environnementaux et sociaux de chaque région.
Il est question également de créer un marché immobilier, notamment le logement locatif à travers la mise en place d'un cadre juridique approprié et des incitations financières ainsi que la mobilisation du foncier public dans le but d'encourager les promoteurs immobiliers à participer à cette formule, qui permettra d’alléger les charges du budget de l’Etat et contribuera à l’absorption d’une partie de la demande sur le logement.
Sur un autre registre, le ministre a appelé les cadres à réduire la consommation des énergies traditionnelles par le recours aux énergies renouvelables dans les nouvelles cités et quartiers résidentiels et insisté sur la nécessité d’introduire les énergies nouvelles dans les programmes de logements ruraux et lotissements sociaux au niveau du Sud et des Hauts-Plateaux.
S’adressant au directeur d’équipements publics, le ministre a mis l’accent sur la livraison de 690 établissements scolaires avant la prochaine entrée scolaire, en sus de 1.324 établissements parascolaires et 467 cantines.

Vers un recensement des vieilles bâtisses

Sur un autre volet, M. Nasri a instruit les cadres pour lancer l’opération de recensement et de classement des vielles bâtisses, tout en mettant en place une stratégie de traitement qui comprend le contrôle de la nature juridique du bien immobilier et les opérations à entreprendre à court, moyen et à long termes. Dans le domaine de l’architecture et de l’urbanisme, il a souligné la nécessité de la réactivation des comités locaux, notamment ceux qui ont en charge des permis de construction ainsi que les comités définis par la loi n° 08-15 relative à la conformité des constructions. «Il faut redoubler d’efforts pour lutter contre le phénomène de la fraude et les malfaçons des constructions en raison de non conformité au cahier des charges», a-t-il noté, appelant à prendre les mesures nécessaires pour déterminer les responsabilités et informer les services de l'administration centrale. Aussi, il a souligné la nécessité de lever les réserves enregistrées par les comités techniques. «Seuls 5% des projets ont fait objet d’enquêtes et dans lesquels des violations ont été constatées et des insuffisances dans la qualité de la construction ont été relevées», a-t-il dit.
Le plan de travail du secteur comprend également, selon le ministre, la promotion de la production nationale, à travers le recours aux moyens d’études et de réalisation locaux, et à l'utilisation des matériaux de construction locaux, tout en assurant l'accompagnement des jeunes entrepreneurs afin de diversifier le marché du travail et promouvoir l'innovation.

Remise à partir de la semaine prochaine, des décisions d’affection à 120.00 souscripteurs AADL

Animant une conférence de presse à l’issue de cette rencontre, le ministre a révélé que l'Agence nationale d'amélioration et de développement du logement procédera, la semaine prochaine, à l’ouverture de son site à quelque 120.000 souscripteurs au programme AADL2, afin de leur permettre de retirer les décisions d'affectation. Il s’agit des bénéficiaires dont les logements ont atteint un taux de réalisation de plus de 70%, précisant que cette formule englobe au total 560.000 unités.
Concernant les souscripteurs ayant déjà payé la première tranche du montant du logement, il a précisé que les projets destinés à cette catégorie n'ont pas été encore lancés, ajoutant que l'étude de 70.000 logements a été finalisée, sachant que des appels d'offres devront être lancés incessamment pour la réalisation de ce nouveau quota. «Nous comptons exploiter les terrains qui étaient occupés par les bidonvilles pour lancer des programmes AADL», a-t-il indiqué.
Concernant le formule logement promotionnel aidé, le ministre a assuré avoir instruit les cadres afin d’entamer l’établissement des listes des bénéficiaires et de désigner les promoteurs immobiliers pour lancer les programmes.
Salima Ettouahria

  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions