vendredi 28 fvrier 2020 10:31:06

COUPE D’ALGéRIE DE FOOTBALL : Le Widad de Boufarik fait sensation

MCO, USMA, CSC et CRB…de gros calibres tombent !

PUBLIE LE : 15-02-2020 | 0:00
D.R
La coupe d’Algérie a pour tradition et particularité de tenir en haleine les amateurs de la balle ronde nationale et de leur procurer de fortes sensations, avec son lot de surprises. Cette fois, à l’occasion des matches retard des 16es et des 8es de finales de l’épreuve, qui se sont déroulés jeudi, Dame Coupe n’a pas dérogé à la règle.
 
De grosses surprises ont été enregistrées, avec les éliminations de grosses cylindrées face à des adversaires respectables qui ont su déjouer les pronostics. Cela, même si en coupe, il n’y a pas de grands et de petits clubs, comme tout le monde s’accorde à dire. Ainsi, en 8es de finale, la grande surprise nous vient de Boufarik, où le Widad local, qui évolue pourtant en Division nationale amateurs (DNA), a frappé un grand coup en écartant de son chemin, sur son terrain et devant son chaleureux public, le Mouloudia d’Oran, grâce à un doublé signé Khettab (45’ et 54’). C’est la grosse surprise du jour.
 Le WAB, leader de la DNA, a déjà réussi à mettre hors circuit un autre grand de la Ligue 1, le Mouloudia d’Alger, lors du tour précédent. Pour dire qu’apparemment «les Mouloudia» réussissent bien aux Boufarikois et que c’est peut-être un signe fort et un clin d’œil de Dame coupe au WAB cette saison. L’US Biskra, lanterne rouge du championnat, a, lui aussi, réussi à se défaire du leader de la Ligue 1, le Chabab Belouizdad, de surcroit tenant du titre, qu’il a battu par la plus petite des marges, grâce au seul but inscrit par Djabout sur penalty (39’). 
Les Biskris ont tenu tête aux poulains de Franck Dumas, qui, malgré leurs efforts et la monopolisation du ballon, ont trouvé en face une équipe déterminée qui s’est bien battue, en défendant crânement son camp et le seul but inscrit. Très difficile empoignade pour le CRB qui n’a pas réussi à prendre à défaut l’arrière-garde adverse.
 
Faire-play à saluer des M’lilis
 
Pour sa part, l’AS Aïn M’lila n’a pas su profiter du fait d’évoluer à domicile et devant son public pour passer l’écueil du CAB Bordj Bou Arréridj. Les Criquets ont frappé fort en arrachant brillamment la qualification avec un score aisé (1-3) au grand bonheur de leurs inconditionnels. A saluer le fair-play des dirigeants, joueurs et supporters de l’ASAM, qui ont eu un comportement exemplaire envers leurs invités du jour, malgré l’amère élimination. Un exemple à suivre. L’Amel Boussaâda et l’USM Bel-Abbès se sont aussi qualifiés aux quarts de finale de la Coupe d’Algérie en éliminant sur le même score de 1-0 (But de Ghezzal 44’), respectivement le RC Arbaa et l’USM Annaba (but de Bouguetaya 62’). L’ABS atteint pour la première fois de son histoire ce stade de la compétition. Pour sa part, El-Khadra se retape un moral, après sa lourde défaite contre le MCO et le départ de son entraîneur Abdelkader Iaïche, qui a pourtant effectué un travail remarquable depuis sa prise en main de l’équipe.
 
L’Entente assure le spectacle et impressionne
 
L’ES Sétif, auteur d’un grand match devant le CS Constantine, l’a emporté grâce à son armada de jeunes talentueux joueurs pétris de qualités. En produisant du beau jeu, devant des gradins pleins à craquer au 8-Mai 1945, l’Aigle noir a fait montre d’une belle démonstration technico-tactique ponctuée par deux belles réalisations, œuvres de Camara et Boussouf, contre un splendide but de Benayada sur balle arrêtée. Les Constantinois se sont bien battus, à l’image de leur portier Rahmani, excellent durant cette partie, et de son latéral droit Benayada, qui a marqué un superbe but sur coup-franc direct, sa spécialité. Toutefois, l’Entente était trop forte et l’a logiquement remporté au final, malgré l’expulsion de Karaoui à dix minutes de la fin du match. Vraiment, chapeau bas pour les Sétifiens au vu de leur superbe prestation. Pour ce qui est de la mise à jour des 16es de finale, l’ASM Oran a réussi à faire plier un spécialiste de la coupe, l’USM Alger (1-0). Les fans usmistes ont déversé leur colère sur les joueurs, en balançant des fumigènes et autres objets sur le terrain. 
Le coach de l’équipe algéroise a craqué et a annoncé sa démission juste après le match, jurant qu’il ne reviendra pas sur sa décision. Enfin, le Paradou AC est venu à bout du Mouloudia d’El-Bayadh qui s’est effondré en seconde période, en subissant une véritable correction, avec cinq buts de pris, inscrits tour à tour par Bouzok (15'), Bouabta (55'), Kadri (58'), Messiad (80') et Okello (90'). L’équipe du MC El-Bayadh a fait  1.000 kilomètres en taxis, faute de disposer d’un bus !!! Les joueurs ont tenu une mi-temps avant de flancher physiquement par la suite, devant la furia des jeunots pacistes.
Mohamed-Amine Azzouz
  • Publié dans :
DONNEZ VOTRE AVIS

Il n'y a actuellement aucune réaction à cette information. Soyez le premier à réagir !

S'inscrire
 

Donnez votre avis

Aidez nous à améliorer votre site en nous envoyant vos commentaires et suggestions